14
Déc
09

Non mon adjuvant!

J’ai passé mon week-end à Stockholm. J’étais invité par des amis à décerner le prix Nobel de je ne sais plus quoi à je ne sais plus qui. Le mec à qui on l’a donné est quelqu’un de « brillant » de toute façon.

Celui qui se retourne sur la photo c’est coco. (coco = moi) Je me retourne parce que mine de rien, le mec de devant venait de me péter à la figure. Pour s’en convaincre il n’y a qu’à regarder le mec à côté de moi se fendre la gueule…

Ça m’a fait du bien d’aller me changer les idées en Suède. Ça m’a permis de prendre un peu de recul sur mon métier. J’ai pu constater que là-bas, la grippe A (« swine flu ») ça les fait bien marrer. Alors d’accord c’est le pays des vikings, les femmes font 1m90, elles mangent des saucisses au petit-dej… des vrais barbares. Ceci-dit, seulement 16 morts. J’ai presque envie de dire « une gripette »! Alors que nous en France on s’excite, on lève les bras, on fait du bruit pour finalement pas grand chose…

De là-bas j’ai mieux compris toute la confusion qui régnait chez nous. Ne serait-ce qu’au niveau lexical. Déjà cette grippe on n’a jamais su lui donner un nom : grippe mexicaine, grippe porcine, grippe H1N1, grippe A, grippe A / H1N1… Alors qu’on aurait pu la baptiser d’un petit prénom comme on fait avec les tornades. On aurait pu l’appeler « Martine ».

Je parle même pas du fait qu’on ne puisse pas la dépister. Aujourd’hui, seuls les millionnaires en euros du PSG ont droit à une analyse de leurs germes.

Pour les autres… grippe A, simple grippe ou angine blanche… vaccin? Pas de vaccin? Démerdez vous.

Alors je tiens aujourd’hui, à apporter une petite précision concernant un terme qui a été beaucoup utilisé ces derniers temps, mais pas toujours à bon escient. C’est le mot « adjuvant« .

Adjuvant n’est pas le genre de mot qu’on fait découvrir en 2 briques dans Pyramide.

Ce que je peux dire tout d’abord, c’est qu’un adjuvant n’a strictement aucun lien de parenté avec Jimmy Adjovi-Bocco, éminent joueur de foot professionnel béninois du RC Lens des années 90.

(Oui encore du foot, que voulez-vous on a la culture qu’on mérite.)

Un adjuvant ça n’est pas non plus un adjudant. (ci dessous un adjudant bourré)

Revenons un peu aux racines :

le mot « adjuvant » vient du latin adjuvare qui signifie « aider ». Dans le domaine médical, un adjuvant immunologique (ou Immunoactivateur ; Immunoadjuvant ) est une « substance ».

Et il ne faut pas confondre une « substance » avec un « substrat ».

En linguistique, un substrat est une langue qui en influence une autre tout en étant supplantée par cette dernière. Par exemple, le Gaulois est un substrat du Français. Par contre, le Français n’est pas un substrat du Belge puisque le Belge n’est pas une langue, juste un accent tout au plus.

En biologie par contre le substrat c’est ce qui va permettre la fixation des racines d’une plante. Et là on s’éloigne des terrains de foot. Encore qu’on reste sur du gazon puisqu’on pénètre l’univers palpitant du jardin. Et alors pardon, mais à choisir entre Nicolas le jardinier

… et Jean-Daniel Flaysakier

… mon choix est vite fait : Jean-Daniel Flaysakier! Je te parle en qualité de confrère. Tu as été attiré par les pétrodollars des chaines de télévision. As-tu oublié le bonheur simple de soigner un client?

En tout cas, tout ça ne doit pas nous faire oublier l’essentiel : bien se laver les mains*.

*Se laver les mains du latin « pus-mus, ça pus ça mus »

C’est sur ces belles paroles que je fais le choix de clôturer mon billet en musique avec un petit morceau de Buxtehud.

Publicités

8 Responses to “Non mon adjuvant!”


  1. 14/12/2009 à 02:42

    Plus j’y pense et plus je me dis que la grippe A ça fait bien repartir l’économie : on achète du produit pour les mains, on fait couler plus d’eau, on achète des masques et des mouchoirs, sans parler de la campagne à prix d’or et des créneaux de diffusion payants sur toutes les chaines privées…
    J’oubliais l’essentiel : le Tamiflu et les vaccins bien sûr ! Par chez moi dans le 19 on vit dans des HLM et on est pleins : bizarre je n’ai encore croisé personne avec un masque ! On devrait pourtant être les premiers concernés/malades non ?
    Même pas reçu mon bon de vaccination; c’est pas grâve parce que de toutes façons je comptais passer mon tour !

  2. 2 Dr. Morisset
    14/12/2009 à 10:00

    Là tu es en plein en train de sous-entendre que la grippe A est un coup du gouvernement pour passer un coup de Kärcher bactériologique dans les quartiers sensibles.
    Je vais me permettre de prendre votre nom et votre adresse e-mail pour le fichier que je fournis régulièrement aux RG.

  3. 4 sarah
    14/12/2009 à 20:55

    là, pour le coup, chui d’accord avec lovni (comme quoi)

  4. 5 Dr. Morisset
    14/12/2009 à 23:27

    Un peu à la manière de Viviane, j’ai envie de dire que y’a d’la rumba dans l’air.

  5. 6 Stacka Putte
    15/12/2009 à 23:32

    Si l’on comprend bien l’objet recherché, j’estime néanmoins qu’il est dommage de nous faire profiter de l’accent belge selon le talent limité d’un comédien français… Autant nous servir des frittes sans mayonnaise…

  6. 7 Dr. Morisset
    15/12/2009 à 23:35

    Je suis d’accord avec toi.
    C’est aussi scandaleux qu’une scène où Isaac de Bankolé aurait été doublée par Michel Leeb.

  7. 20/12/2009 à 12:48

    Je vois tout dessuite mieux ce qu’est un adjuvant 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès