19
Fév
10

Ongle incarné de voyage

En pleine rupture d’avec Martine, j’ai fui la France pour la Saint Valentin. Philippe Lucas aurait dit de moi que je me suis « déballonné ». Il aurait eu raison.

La Saint Valentin ne m’évoque que de mauvais souvenirs. Car je n’étais pas de ceux qu’on célèbre le 14 février. Plusieurs fois, je suis monté à l’assaut sans succès, pourtant armé de déclarations d’amour audacieuses dont les accueils fracassants ne me laissent encore aujourd’hui que le souvenir douloureux de ces hontes essuyées après un plongeon raté dans une piscine en plein mois de juillet.


Sans Valentin peut-être, mais pas sans oublier André Valentin ni ses propos scabreux sur les étrangers.

Alors que je me rendais dans l’Amérique du Sud Est, j’ai eu tout le loisir de m’interroger à nouveau sur l’identité nationale.

Ouiiiii… encore l’identité nationale… c’est chiant…

Sauf que quand vous êtes dans un avion et que le pilote, dont l’hypocrisie mercantile est sans limite, vous dit qu’il espère vous revoir très vite sur TAM (à 800 euros l’aller-retour), c’est difficile de ne pas se demander :

Mais qui suis-je pour que le commandant Barbosa veuille à tout prix me revoir si tôt?

Entouré de non francophones, le débat prend très vite une dimension nationale évidente :

Mais qui suis-je moi, Français, face à ces étrangers?

D’abord, je me suis rendu compte que j’étais un bon Français déjà parce que j’ai pour principe de ne jamais marchander les prix. Contrairement aux usages dans certains pays, suivez mon regard…

Ce que j’ajouterais, c’est qu’on ne se prend pas pour de la merde.

Tout le monde sourit dans les allées, sauf nous. Nous sommes méprisants à souhait. Et on se plaint sans arrêt, moi le premier.

A ma décharge, j’avais un ongle incarné

(En général, on saisit mieux la douleur avec la photo d’un ongle incarné EN VRAI)

Vouloir frimer en vacances à marcher des kilomètres comme un con en Havaïanas a un prix…

De mauvaise humeur et surtout avec une farouche hostilité envers mon prochain. Je pense notamment aux slaves qui chantaient gaiement sans raison avant d’embarquer. Mais je pense surtout au bébé qui a foutu un bordel d’enfer dans le vol du retour.

Le bébé est un animal mesquin qui sait reproduire des heures un son monocorde agaçant dont l’unique but est d’exaspérer le monde.

Au moment de quitter l’appareil, j’ai observé quelque chose : le bébé était trisomique.

J’imagine que des passagers fatigués et à l’esprit mal tourné ont sans doute dû se dire :

A quoi bon faire chier tous les voyageurs… pour ça?

Bon c’est pas mon cas hein. Le professionnel que je suis ne peut évidemment pas se permettre de penser ce genre de choses. Je le dis plus pour l’anecdote. Et aussi parce que les progrès dans le domaine de l’humour m’obligent à être de plus en plus acide.

Mais les Français aussi m’agacent. Et là je pense à mon couple de voisins : Lui et sa manière de lire son bouquin tout content, la bouche ouverte. Elle qui met son manteau avant l’atterrissage parce que qu’est-ce qu’il fait froid à Paris. Lui qui demande une saucisse au petit-dejeuner qu’il ne mange pas mais dont il trouve moyen de se plaindre. Elle avec sa gueule de con. Et finalement lui encore avec ses poils sur la nuque.

Si vous lisez le Dr Morisset, sachez que l’homme à côté de vous et à qui vous n’avez pas prêté attention (à tort), c’était moi.

Et sachez que je vous déteste!

Donc j’aime personne et il est logique que ma femme se soit barrée? Il est normal que personne ne m’aime? Il est naturel que personne ne m’attende à l’arrivée?

Certes…

C’est pour ça que j’avais prévu le coup en commandant au préalable un taxi, ce fidèle Mr Chang.

 

Publicités

9 Responses to “Ongle incarné de voyage”


  1. 1 klairefr
    19/02/2010 à 23:28

    Où l’on se dit qu’il est heureux que Monsieur Chang ait une technique infaillible contre l’ongle incarné.

  2. 2 Dr. Morisset
    19/02/2010 à 23:58

    Quand la chine s’éveillera, il faut espérer qu’elle ne se lèvera pas du pied gauche!
    * GAG *

  3. 20/02/2010 à 03:51

    喂医生。 我需要喜爱。 您可能给它我喜欢? 因为我的妻子几个月前,留下我需要它。 我知道。 我会做好保留它秘密,但是… … Mais ceci dit, je comprends tout à fait votre position…

  4. 4 Dr. Morisset
    20/02/2010 à 11:16

    Merci pour ta compréhension.

  5. 21/02/2010 à 20:42

    Hummm, la Tam est ses fameux sandwichs à l’odeur de putréfaction… Que de souvenirs!
    Merci pour la photo de l’ongle incarné, qui a l’intérêt de faire relativiser…

  6. 6 Dr. Morisset
    22/02/2010 à 00:05

    Et bien pas du tout.

    Aujourd’hui, la TAM est heureuse de vous proposer tout un assortiment de nourriture, allant des pâtes pesto au poulet riz curry en passant par le bœuf braisé.
    Ces plats sont la plupart du temps accompagnés de succulents desserts tels que brownies ou salades de fruit. Et j’oublie la salade en entrée avec sa délicieuse vinaigrette.
    O brigado d’avoir choisi la TAM.

  7. 22/02/2010 à 09:40

    Dans ce cas, autant pour moi!

  8. 24/02/2010 à 01:11

    Ben il semblerait que ton excursion ce ne fut pas le pied …

  9. 9 Dr. Morisset
    24/02/2010 à 01:16

    Adroit!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès