04
Sep
10

Ce rêve bleu, je n’y crois pas…

Je vais pas m’en cacher, les habitués du parc Georges Brassens me connaissent bien, je suis un runner.

Je prépare actuellement une course qui m’oblige à suivre un entrainement régulier, contraignant certes, mais qui me permet aussi parfois de faire des rencontres inattendues, comme celle de jeudi dernier…

J’avais couru une bonne heure et j’étais sur le chemin du retour…

MÉTAPHORE

C’est aux abords de la boulangerie locale que j’ai aperçu un mendiant. J’arrive à sa hauteur. Nos regards se croisent.

J’essaie de lui témoigner tout le respect que j’ai pour son métier, car j’imagine la difficulté de démarcher les gens à même le sol.

Je sens en retour dans ses yeux comme une forme d’admiration pour ma foulée majestueuse.

Et contre toute attente, le mec me fait dans un français trop beau pour être vrai :

Une p’tite pièce s’il vous plait?

Ça m’a coupé les jambes. Déformation professionnelle sans doute… ou crétinisme? Je revins sur mes pas pour en avoir le cœur net. Il reformula à nouveau sa question. Il s’agissait donc bien d’un abruti.

Mec… tu déconnes ou quoi? T’as vu mon short là? Tu crois vraiment que je me ballade comme ça avec du fric sur moi? Pis prends pas ton air de miséreux là… ma femme s’est barrée y’a un an, ça marche pas avec moi tes conneries! Si y’a quelqu’un de triste ici c’est moi!

_ Ouais mais bon si je peux me permettre, vous courez un peu dans le vide là. Alors que moi : j’ai faim.

_ T’aurais plutôt soif que ça ne m’étonnerait guère, soulard!

Je prenais ce ton vieux con volontairement hautain afin de me fondre parfaitement dans l’ambiance coquette de mon 15e arrondissement.

Ouais mais peu importe, vous courez sans raison là.

_ (choqué) Mais alors PAS… DU TOUT quoi!

J’hésitais à répéter ma phrase en rajoutant « juste » devant « pas du tout ». Je ne le fis pas.

Attends mec, regarde…

J’exhibais mes chaussures.

Vise un peu les lacets mec! Vise les lacets!!

Je portais les lacets rouges d’une marque qu’on ne présente plus.

Par l’intermédiaire de ces lacets rouges, je contribue à lutter contre le SIDA en Afrique.

Parce que moi à un moment je pense qu’il faut un peu cibler ses efforts si on veut être un temps soit peu efficace.

En tout cas, c’est pas toi assis sur ton gros cul de Roumain qui va me faire la leçon hein. Moi je cours engagé. I take a stand*!

Ça cognait tellement plus quand je le disais en anglais quand même…

C’est là que je me suis posé la question : qu’est-ce qui va pas avec le français? Pourquoi on n’a plus la grandeur de nos envolées lyriques d’autrefois?

C’est après une discussion avec moi même au sujet des récents fiascos sportifs français que la réponse m’est apparue naturellement. Après la désillusion face à la Biélorussie, je me suis d’abord dit qu’on ne pouvait pas blâmer les hommes de Laurent Blanc. On ne peut pas être aussi exigent avec ces Bleus là.

Et puis après je me suis dit que c’était ça le problème. Si ça déconne aujourd’hui, c’est parce qu’on n’est pas assez exigent justement. Le problème c’est que le public du Stade de France applaudit quand Valbuena rentre sur le terrain. Le problème c’est les basketteurs français tapent l’Espagne et se croient arrivés. Le problème c’est qu’on pardonne à Christophe Lemaitre d’être con comme un balai sous prétexte qu’il court vite.

Il est temps de remettre un peu d’ordre et d’ambition au plus vite. Sous peine de finir dans une chanson de Marie Myriam.

L’oiseau c’est toi, l’enfant c’est moi?

Je suis pas certain qu’on ait envie d’en arriver à ce rapport de force…

(* Je prends position)

Publicités

14 Responses to “Ce rêve bleu, je n’y crois pas…”


  1. 04/09/2010 à 14:55

    vu ma tronche aujourd’hui, je crois que je peux affirmer soutenir La Fondation Raoul Follereau.
    Merci Doc. Ne change rien.

  2. 2 Dr. Morisset
    04/09/2010 à 15:17

  3. 3 anaïs
    04/09/2010 à 17:40

    C’est répugnant ta pub biactol !

    A part ça, le stade de France qui applaudit Valbuena, oui, j’ai vu ça à la télé ^^ après j’ai zappé, tu comprends…

    A part ça, ton billet me laisse sans voix… mais c’est toujours un peu pareil, je ne sais pas comment j’arrive à glisser des coms ?!!!

  4. 4 Dr. Morisset
    04/09/2010 à 19:18

    Disons que Valbuena, c’est le genre de connard qui fait « chhhh… chhhh!!! » quand il a le ballon.

    Les plus footeux comprendront de quoi je parle.
    Les moins footeux pourront se contenter de penser que Valbuena est un connard.

  5. 5 Thomas
    04/09/2010 à 20:19

    Je visualise tout à fait le « Chhh chhh » de ValbueNain…

  6. 6 Dr. Morisset
    05/09/2010 à 10:18

    Le genre de con qui arrive dans ton dos et qui gueule « LAISSE!! »

  7. 7 YannDos
    05/09/2010 à 12:34

    « I make a statement » veut dire « je fais une déclaration », on dit « I take a stand » pour « je prends position ». CQFD.
    Et « con comme un balai », sans S.
    CQFD, encore.

  8. 8 Dr. Morisset
    05/09/2010 à 14:16

    Oui ben c’est peut être pas une raison pour être agressif comme ça.

  9. 9 corrine
    06/09/2010 à 13:35

    Vous n’êtes pas un Bleu, ni Blanc (Laurent) mais vous semblez avoir un exigeAnt lector qui en a oublié une au passage, à moins que vous ne fassiez dans le franglais ( mode non agressif, n’aime carrément pas les rapports de force )
    Vue déjà en première lecture mais puisque c’est un jour de grève de l’enseignement et qu’on sort ici le stylo rouge, autant aller jusqu’au bout et le dire …
    🙂

  10. 10 Dr. Morisset
    06/09/2010 à 18:16

    De toute façon, depuis que je suis tout petit on utilise tous les subterfuges pour m’enfoncer.

  11. 11 corrine
    06/09/2010 à 18:55

    Bah, comme dirait « l’autre », vous êtes sur terre, c’est sans remède ! comme cette vie doit tout de même être vécue, c’était surement pour vous aider à dépasser un jour Lemaitre. En attendant, vous êtes devenu The Dr Morisset qui me fait marrer là où les autres ne se marrent pas et vice versa. Rien n’est parfait.
    🙂

  12. 12 corrine
    10/09/2010 à 11:52

    Je sais bien que tout n’était pas nickel mais quand même, depuis les Bosniens ont perdu, dr.
    Ou bien c’est le SD qui vous a piqué vos pompes pour les revendre ?

  13. 14/09/2010 à 00:16

    mwé, alors comment dire?
    Moi je n’aime pas, ou plutôt, je ne comprends pas les gens qui courent pour courir. Moi je ne cours que quand y’a danger. Les « mendiants », je leur souris et ça leur suffit (le pouvoir de mon sourire).
    Et puis le foot, même avec un nouvel entraineur, m’en fout…
    En outre, cet article me passe bien au dessus (de quoi? je ne sais pas).

  14. 14 Le Corbeau
    02/11/2010 à 22:32

    Tout à fait…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès