18
Sep
10

Un petit pas pour l’homme, mille pattes pour l’humanité

Cette semaine, l’association française des centres hospitaliers m’a fait l’honneur de me proposer une intervention au 15e congrès international de recherche sur l’alcoolisme. Cette réunion avait pour but de mettre en commun toutes les recherches afin de trouver une solution pour lutter contre ce fléau.

On ne va pas se mentir plus longtemps : on s’est avant tout beaucoup fait chier.

2,5 millions de personnes meurent dans le monde à cause de l’alcool. C’est la troisième cause de décès prématuré au monde… à un moment je suis presque éthiquement contraint de reconnaitre que c’est pas bien de picoler, en dépit de mon faible pour le houblon.

L’heure est grave. On recense aujourd’hui de plus en plus de jeunes parents alcooliques, encouragés par leurs enfants.

Le problème de l’alcool c’est que c’est sournois : « un petit verre, ça n’est rien. »

Prenons l’exemple de ces jeunes bavaroises si pleines de vie et de confiance en l’avenir…

Et bien elles ignorent que la jeunesse ne dure qu’un temps. (et oui!) Et à ce débit, elles risquent de finir bien vite comme ça :

Voire même comme ça :

(Régine a abusé de la chirurgie esthétique, mais elle a aussi pas mal abusé du goulot par le passé…)

Oui c’est moche mais deux verres d’alcool par jour et vous pouvez déjà vous considérer comme une alcoolique mesdames. Ce sont les standards de l’OMS. 30 jours sans réussir à boire la moindre goutte et vous avez officiellement un problème avec l’alcool. Ah il ne rigole pas le Docteur aujourd’hui. Et non il ne rigole pas car l’alcoolisme c’est un sujet sérieux qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Surtout que j’ai, enfin j’avais un collègue, le professeur Alexandre Collaut (dit « Al »), auquel je tenais beaucoup, qui est précisément mort à cause de son amour pour le Pastis.

Mais il ne faut pour autant pas faire d’un sujet sérieux un sujet chiant.

Car au fur et à mesure des présentations, je ne pouvais m’empêcher de repenser à cette fameuse fausse pub des Nuls…

Lorsque mon tour fut venu de monter à la tribune, je décidais de changer de débat.

Chers congressistes, alors que nous cherchons une solution à un problème dont les enjeux dépassent notre métier, laissez moi vous dire que pendant ce temps là, outre Atlantique ça progresse…

C’est en toute sobriété que j’ai décidé de partager avec eux une vidéo édifiante…

Je leur exposais the Human Centipede, une idée un peu farfelue du Dr Heiter qui consiste à créer un mille pattes humain en connectant trois individus.

Si le projet est un peu loufoque, médicalement ça se tient. Et pour le coup c’est une véritable révolution sur le plan de la chirurgie gastrique.

Il est encore un peu tôt pour mesurer l’amplitude de ce tremblement de terre médical. Mais la portée de cette invention me laisse personnellement rêveur. Je suis d’ailleurs surpris de constater que les patients ne semblent pas être ravis, ou fiers, de faire partie de ce projet ambitieux.

Les patients ne sont jamais contents de toute façon.

Le Dr Heiter n’a pourtant pas fait dans la facilité : the Human Centipede, c’est contraignant à nourrir, et il y a d’évidents problèmes d’aérophagie qui doivent être difficiles à solutionner. Et je ne parle même pas de l’entretien au quotidien quand il faut faire sortir la bête le matin pour faire ses besoins…

La médecine n’avait pas connu pareil esprit d’innovation depuis les Nazis.

The Human Centipede a le mérite de reposer les bonnes questions comme :

Mieux vaut il être devant ou derrière?

En tout cas, quand nous on continue de palabrer… aux États-Unis, ça avance!

Crédit : Getty Images

Publicités

10 Responses to “Un petit pas pour l’homme, mille pattes pour l’humanité”


  1. 18/09/2010 à 18:43

    Si je comprends bien le fil conducteur cher docteur (et ) c’est que dans l’expérience de The Humain Centipede il y en aura au mois deux qui refouleront du goulot.

    (vous l’avez cherché)

  2. 2 Dr. Morisset
    18/09/2010 à 18:55

    Je pense qu’il faut se rappeler que les membres du human centipede ne sont qu’en transit…

  3. 3 lololebreton
    19/09/2010 à 19:00

    Je crois en fait déjà avoir vu ce concept dans un film pour adultes.
    Comme quoi, l’innovation n’est pas toujours là où on le croit

  4. 4 Dr. Morisset
    19/09/2010 à 19:15

    Tu parles du ass to mouth?

  5. 5 lololebreton
    19/09/2010 à 22:21

    Appelez cela comme il vous siéra Dr Morisset

  6. 19/09/2010 à 23:43

    « The Human Centiped »? Alors, je dois avouer que je n’avais jamais ouïe dire de ça. Mais la vidéo est flippante, voir propre à une analyse sociologique des plus pointue.

    En revanche, il faut que tu saches que je n’ai jamais eu foi en ces saletés de pourcentage de l’OMS. Que des mensonges pour nous empêcher de profiter de la vie…

  7. 7 anaïs
    22/09/2010 à 10:19

    Ma mère est alcoolique, donc bon… profiter de la vie, ça se discute !

    Faudra que je me rappelle de ne jamais regarder ton film, The Human Centipède… mais je crois que je devrais y arriver !

  8. 8 Dr. Morisset
    25/09/2010 à 12:40

    Tu comparerais l’OMS à la Bible?

  9. 9 Dr. Morisset
    25/09/2010 à 12:41

    Ne pas vouloir regarder the human centipede, c’est fermer les yeux sur les problèmes de la société d’aujourd’hui.

  10. 10 anaïs
    27/09/2010 à 11:28

    Bon… eh bien je veux bien lire le livre… s’il y en a eu un !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès