21
Oct
10

Laissez passer les petits mouchoirs

Chaque matin je passe immanquablement devant le même kiosque à journaux pour aller au cabinet. (au singulier) Et je me suis amusé du titre de l’Express qui transformait la fatalité du cancer en un combat.

Courir, s’accrocher, atteindre ses quotas de consultations, les dépasser, trouver de nouveaux marchés, de nouveaux malades, en faire des clients… tous les jours. Nos vies sont déjà remplies de stress. Aujourd’hui c’est l’un des derniers espaces de malheur dans lequel on pouvait encore se plaindre peinard qui vient d’être transformé en une putain de compétition.

L’ironie de la vie n’en finit plus de me faire rire : cette pancarte exhortant les malades à devenir des pourfendeurs de tumeur se trouvait ni plus ni moins qu’à proximité d’un accélérateur de cancer.

Et si vous voulez mon avis, c’est Javier Bardem (ci dessous en couverture d’un magazine disponible dans le kiosque mentionné plus haut) qui ferait bien d’y aller cool sur la cigarette s’il veut continuer à profiter de son succès…

Je descendais les marches des escaliers me conduisant au métro et je repensais à Javier Bardem. Les acteurs étaient si mal considérés du temps des Rois de France…

Aujourd’hui, ils font la une des magazines, on les invite sur les plateaux TV, ils sont introuvables sur facebook… ils sont devenus les chevaliers des temps modernes.

Alors on sait bien que devenir un héros c’est le fantasme de pas mal de grandes enseignes… Nul doute que le patron de Bricorama rêve de devenir Bricoraman.

Les mecs de chez MMA doivent aussi avoir envie d’en découdre.

Et j’imagine que le patron de Confo nourrit l’espoir secret que tous les petits garçons pètent la gueule aux meubles Ikéa dans son jeu vidéo.

Je leur jette pas la pierre. Moi aussi j’aimerais bien que les médecins soient élevés au rang de stars du rock n’ roll.

Nous on passe souvent pour des cons. Un médecin en général c’est le connard à qui on doit 89,90 euros pour se faire entendre dire qu’on a un cancer. Pas très glamour. Et puis aussi il faut dire qu’on traine en France l’image du Dr Petiot comme une mauvaise grippe (si j’ose dire) et ce malgré le fait que Michel Serrault (très bon dans la Cage aux Folles par ailleurs) ait incarné ce monstre à l’écran.

J’étais donc en train de maudire le sort à voix haute lorsque j’entendis une voix par dessus mon épaule.

M’en parlez pas…

C’était Jean Castaneda.

Jean Castaneda?!

* Mais qui est Jean Castaneda? *

Jean-Luc Castaneda, dit « Jean Castaneda« , né en 1957 à Saint-Étienne, est un ancien gardien de but international français de football.

Fidèle aux Verts pendant 12 années, il finira sa carrière à l’OM. Les fans de foot se rappellent de lui pour ses moustaches (cf Jean Ferrat) mais aussi parce que c’était lui qui s’est pris le but « illégal » de Vata. J’ai beau supporter le PSG, cette image restera à jamais gravée dans ma mémoire au chapitre des plus grandes injustices du football moderne.

Jean Castaneda les coups (de bite) du sort (dans le cul), il connait. Il faut pas lui faire à l’envers.

Jean Castaneda! Vous? Dans le métro parisien?

_ Oui, moi.

_ Comment allez vous?

_ Ça va mec.

C’était Jean Castaneda. Et il m’appelait « mec ». Je vivais mon rêve. Je respirais son accent du Forez comme on mange des bonbons la Vosgienne. Face à ce gardien chevronné, je devais jouer offensif.

Ouais enfin bon Jean Castaneda, vous soupirez comme un con là… z’aviez qu’à pas quitter l’ASSE aussi. Et pis on va quand même pas vous plaindre non plus hein. Vous êtes à la tête d’un empire : Lulu Castagnette, c’est vous!

Pas du tout.

Il s’en alla, noble et vexé.

Jean Castaneda! Attendez! Revenez!

Puis il disparu dans un métro…

Bon sang j’aurais tellement voulu une photo de moi avec l’une des idoles de mon enfance…

 

 

Publicités

10 Responses to “Laissez passer les petits mouchoirs”


  1. 21/10/2010 à 23:12

    La vie est pleine d’occasions manquées.
    Je constate en revanche avec bonheur que vous maîtrisez de mieux en mieux photoshop, docteur.

  2. 2 corrine
    22/10/2010 à 07:55

    « Nous on passe souvent pour des cons. Un médecin en général c’est le connard à qui on… »
    Bah,disons que dans « Le Viager », le Dr Galipeau ce n’est pas une lumière non plus, si on va par là. … « Faites moi confiance » qu’il disait tout le temps …:-)
    Y a les cons et y a les bons, des mecs biens.
    Grâce à la thèse d’une doctorante ( oui, désolée encore une femme qui arrive … ) qu’un de tes confrères ( noble et méritant ) m’a filé à lire, en devoir de vacances d’été, j’ai pu comprendre en 278 pages comment « le connard » apprend à dire « vous avez un cancer »… C’est du genre kit Ikéa sans les bons plans souvent … du coup, y en a un paquet qui la font un peu trop à la sauvage.
    Si si!!! tout compris de la difficulté, je sais, pas facile du tout … mais faut se résoudre à aller élever des chèvres ou à en rester à vétérinaire si on n’apprend pas avec le temps à filer un mouchoir. On n’est pas obligé d’être médecin non plus. Etre malade, on a moins le choix^^
    Je fais bien marrer mon médecin, moi! pas obligée …les relations z’umaines, ça compte.

    Castaneda je connais mais Javier Bardem, connais pas. C’est une lacune, une faute de goût ou je peux m’en passer ?
    Sinon, un mouchoir ?! c’est de bon coeur, je ne suis pas médecin et ça ne coûtera même pas 89,90 euros.0.
    🙂

  3. 24/10/2010 à 17:01

    Je veux dire, à quel point suis-je vraiment interpellée par le simple fait que Jean Castaneda vous parle comme vous me parlez à moi ?

    J’ose espérer que vous ne poser en moi aucun espoir footballistique vaguement aromatisé au ravioli en boite.

  4. 24/10/2010 à 17:03

    « Et si c’est pour faire des fautes aussi grosses que vous êtes vache, c’est vraiment pas la peine, mec » OUAIS.

  5. 5 Dr. Morisset
    25/10/2010 à 08:36

    Certains utilisent photoshop pour gonfler des poitrines, moi je l’utilise pour créer du sens

  6. 6 Dr. Morisset
    25/10/2010 à 08:37

    En général une personne est confronté dans sa vie à un seul cancer, le sien. (plusieurs s’il y a des métastases)
    mais nous les médecins, on doit gérer plusieurs cancers par jour.

    merci pour votre sollicitude.

  7. 7 Dr. Morisset
    25/10/2010 à 08:39

    Tu parles de ta faute d’accord?

    Vous ne poser

  8. 8 corrine
    27/10/2010 à 18:05

    Dans une certaine mesure c’en était, dr

  9. 9 Le Corbeau
    02/11/2010 à 22:20

    Lulu Castagnette by Jean Castaneda : bravo!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès