19
Nov
10

Je suis un professionnel, je fais mon métier

Même un homme comme moi peut faire des choses comme des gens comme vous. L’autre matin j’ai ainsi rendu visite à Yves (dit « Fernand »), mon banquier, qui est aussi un ami, pour faire « le point »…

Alors Morisset? Comment va?

Même s’il est important d’enjoliver la réalité de son business à son banquier, je préférais jouer la carte de la vérité avec Yves.

Écoute Fernand, je vais pas te mentir, c’est un peu dur en ce moment.

C’est pas les virus qui manquent, mais les clients veulent me payer en plusieurs fois… Bref c’est compliqué.

Yves avait l’air concerné.

Il avait l’air trop concerné pour être honnête.

Enfin bon ça va quand même hein. Relax.

_ Nan mais c’est pas ça Morisset…

S’il se faisait tant de souci, ça n’était pas que pour moi l’enfoiré! Yves était un ami, il n’en restait pas moins un banquier.

Ben alors qu’est-ce que c’est?

Il soupira.

Bah ça me fait chier de voir que t’es dans une situation comme ça. T’es un mec bien, tu fais du sens… tu mérites pas ça. Je me sens un peu coupable.

_ A quel niveau?

_ Ben je suis allé voir Inside Job l’autre jour…

Et c’est vrai que si nous en sommes là aujourd’hui, c’est en grande partie à cause de nous.

(« nous » = les financiers)

Oui mais y’a pas que les banquiers, y’a les politiques aussi. Tu ne peux pas porter à toi seul le malheur du monde sur tes épaules…

Et puis qu’est-ce que c’est que ce discours de gauche là?

_ Ça n’a rien à voir. Il faut bien certains prennent leurs responsabilités, tous ceux qui sont à l’origine de cette crise se sont enrichis et sont toujours en place. Quelque chose me dérange. J’observe mes collègues autour de moi dans la salle des marchés… le monde est devenu fou. Il n’y a plus d’éthique. Seul l’argent compte. Les putes et la coke sont devenus les seuls échappatoires à toute cette pression. Qu’est-ce qu’on a fait de nos valeurs? J’ai pas voulu bosser dans la banque pour ça. Tout ça n’a plus de sens. Des fois j’ai envie de tout plaquer.

_ Tout plaquer? A ton âge?

_ Y’a pas d’âge Morisset.

_ Et le crédit de ta maison?

_ Bah!

_ Et tes gosses bon Dieu?!

_ Bah!!

_ Fernand tu me fais un vrai cinoche là?

_ Nan mais tu vois, des fois je me dis à quoi bon?

Écoute doudou (c’était un autre de ses surnoms), laisse moi te raconter une histoire. L’autre jour j’ai un client qui vient me voir et qui se lamente d’avoir développé un cancer alors qu’il a une hygiène de vie irréprochable depuis des années. Et par irréprochable j’entends pas de cigarette, ni d’alcool et couché à 22h tous les soirs.

Ce mec me dit : « docteur, toute ma vie j’ai vécu comme un ascète pour éviter ce dont je suis victime aujourd’hui… alors à quoi bon? » Et là je lui ai raconté une autre histoire. Celle de deux mecs qui étaient à côté de moi dans le métro en train de raconter leurs souvenirs de beuverie.

* MÉTAPHORE *

Je lui ai dit que comme lui je ne buvais pas non plus. Pas pour éviter la maladie, mais précisément pour m’épargner ce genre de commentaires débiles.

_ Morisset je ne suis pas sûr de comprendre.

_ Yves, permets-moi de t’appeler Yves, dans la vie tu fais des choix. Faut juste savoir pourquoi tu les fais. Quand tu me dis à quoi bon? J’ai envie de te répondre qu’Ali Baba c’est une comédie musicale de merde. Tu ne sers pas à rien, il suffit simplement de t’en convaincre. Ok? Allez fais moi un grand sourire espèce de grand escogriffe.

Crédit : Getty Images

Publicités

5 Responses to “Je suis un professionnel, je fais mon métier”


  1. 19/11/2010 à 13:57

    une apparente distance, un humour certain et et un altruisme notoire, j’aime venir vous voir docteur

  2. 2 Thomas
    19/11/2010 à 17:48

    une des meilleurs consultations !

  3. 3 Dr. Morisset
    20/11/2010 à 13:34

    En fait il ne s’agit pas d’une consultation.

  4. 4 Dr. Morisset
    20/11/2010 à 13:40

    ça fait plaisir.
    J’aimerais vous répondre dans un sourire que « c’est toujours un succès » mais je ne suis pas noir de peau, et je ne cuis pas du riz.

  5. 23/11/2010 à 00:20

    « escogriffe »… voilà un mot que l’on croise (trop) peu souvent.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès