19
Déc
10

Ça plane pour lui

Les représentantes commerciales sont les reines de ma salle d’attente.

Je prends un malin plaisir à les y faire poireauter…

Déjà parce que j’ai autre chose à foutre que perdre mon temps avec ces connasses. Ensuite parce qu’en l’occurrence, il fallait que je m’occupe de lui. Beau, grand, noble… il avait l’air de survoler les débats comme Philippe a survolé KohLanta :

Le Planneur

* métaphore *

Bonjour mon grand.

_ Bonjour Docteur, je suis Le Planneur.

Je suis à la tête d’une agence de pub (l’Agence). Je me vois un peu comme un épicier de quartier vendant des idées périmées et des slogans discount à des chalands pas trop difficiles.

_ Vous savez… y’a bien des tarés qui se prennent pour des oiseaux en colère…

_ Nan c’est pas ce que je veux dire. Chaque instant de ma vie quotidienne, je le mets au service de ce projet professionnel : chez le boulanger, avec le facteur, en promenant mon chien,… je prends toujours le temps de vanter les services de mon agence en tentant de refourguer une campagne à tous ceux qui ont le malheur de croiser ma route. Toutes les occasions sont bonnes pour vendre une de mes idées fumeuses.

_ Bon alors on va peut être se dire tu hein, déjà. Tu aimes la pub tout ça j’entends bien, mais pourquoi tu viens me voir? J’veux dire, pourquoi moi?

_ Ben écoute, j’te la fais mal mais… je voudrais faire de toi l’icône de tout un métier, la référence incontournable de l’expertise médicale.

Son discours était rodé. Il avait l’air de savoir où il voulait aller avec moi. Une belle DA… un slogan tout en claquance…

Putain c’était tentant. J’étais tenté.

Dis m’en plus…

_ Écoute, je veux faire de toi à la médecine ce qu’Olivier de Carglass est à la réparation de vitre.

Olivier de Carglass et ses réflexes à la con?

Quand il fait chaud, on met la clim’

Olivier de Carglass et ses secrets à la Harry Potter?

La résine spéciale

Olivier de Carglass porte drapeau d’une marque qui hante des milliers de Français?

Carglass répare, Carglass remplace

Mon boulot c’est de sauver des vies humaines et il me parle d’Olivier de Carglass? J’étais sceptique.

Je fronçais les sourcils, je suçais les branches de mes lunettes. Je lui envoyais tous les signaux lui permettant de comprendre qu’il était en train de me perdre. Il le sentait. Il chercha à sauver ce qui restait à sauver.

Nan mais Olivier de Carglass, nom de code hein…

_ J’envoie chier des centaines de représentantes commerciales et toi tu débarques pour me vendre un truc?

_ Oui mais le truc que je veux vous vendre, c’est vous. J’veux dire toi. À toi. J’veux dire te vendre toi à toi.

_ Écoute coco, ton idée elle est pas bonne là. Tu le sais?

Il baissait la tête.

Et tu fais chier tout le monde comme ça avec tes idées à la con?

_ Tout le monde… Nan mais vous voyez, y’a tellement d’idées pourries autour de nous…

Je parle même pas de MMA ou de la MAAF. J’ai quand même largement ma place dans cette fosse à purin non?

_ Écoute mon grand : tu vaux mieux que ça. Prends de la hauteur. Sois plus stratégique. Tu es Le Planneur ok? T’es pas Le Créa, ni Le Commercial.

Alors fais ton boulot : dézingue celui des autres. (Et prends des Doliprane aussi)

Il s’en alla serein, critiquer la pub sur son blog.

C’est une fois qu’il fut parti que j’ai regretté de ne pas lui avoir demandé son avis sur la fondation l’Abbé Pierre. Un peu naïvement je pensais que les mal logés c’était surtout des Africains ou des Pakistanais (les Arabes et les Chinois ont un réseau qui leur évite ce genre de problèmes).

Quelle ne fut pas ma surprise de constater que les enfants de mal logés portaient aujourd’hui des prénoms de bobos.

Crédit : Getty Images

Vous aussi vous voulez consulter? Écrivez moi sans plus attendre: drmorisset@gmail.com

Publicités

6 Responses to “Ça plane pour lui”


  1. 20/12/2010 à 15:59

    Je suis le Planneur et j’approuve ce message.

  2. 2 Dr. Morisset
    20/12/2010 à 16:28

    Alors que bon concrètement la pub Foncia, on dit que c’est de la merde. Mais bon Polnareff ça vend quoi. C’est clair, net et précis.

  3. 3 corrine
    20/12/2010 à 23:47

    net comme l’oxygène dans une bouteille.ou un bateau.

  4. 4 Dr. Morisset
    21/12/2010 à 01:28

    J’attends avec impatience une pub pour Guy Hocquet sur une musique de « tous les cris, les SOS »

    (« Tous les cris, les Guy Hocquet…« )

  5. 5 corrine
    21/12/2010 à 02:37

    « Tous les cris, les Guy Hocquet…« => subliminal, aime beaucoup votre suggestion.
    Oké avec vous, dr.
    La pub passant tous les messages en creux …, attends de voir.

    Ou pour rester dans l’air du temps : « Il faut que tu respires, Laforêt ! … ( tu vas pas mourir de rire et ça, c’est rien de le dire)  »
    … avec un porte-clefs Mickey pour accrocher sa jolie clef, en cadeau.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès