11
Fév
11

Sauvons l’hôpital de lui-même

Un long travail de recherche a été mené. De nombreux professionnels de la farine ont été consultés.

Et les retours des experts sont formels…

S’il y a encore quelques années, la tendance était à la baguette bien cuite (cf « bien cuite s’il vous plait »), maintenant il faut se faire à l’idée que c’est fini. Les temps changent. C’est toute la boulangerie urbaine qui a du se mettre au diapason pour coller au plus près des nouvelles attentes des Français.

Sauf que je pose la question : Et l’hôpital?

Comment ils préfèrent leur hôpital les Français?

J’aborde ce sujet parce que ça va mal dans notre petit monde. On vit tranquillement sur le fantasme pépère du médecin qui encaisse le pognon peinard après avoir redoublé sa 1e année et trimé pendant 7 ans. Sauf que ça c’était les années 80, la grande époque où les médecins roulaient en BMW, les fenêtres ouvertes.

Aujourd’hui c’est plus la même limonade.

Certes je gagne bien ma vie mais je cumule le public et le privé. Sinon je m’en sortirais jamais.

Alors on dit que je me plains souvent. C’est une vérité que je ne vais pas contredire. C’est ma nature.

Mais le constat est implacable : les Français boudent l’hôpital. On a déconné avec le Mediator. Et puis faut admettre que le coup du vaccin contre la grippe A c’était pas mal non plus. Les délais d’attente s’allongent, il y a de plus en plus de fermetures de lit… c’est la merde. Il faut l’avouer.

Mais bon ça prend quand même des proportions inédites. Je veux dire, aujourd’hui, on a de plus en plus de clients en phase terminale qui refusent leur traitement!

Du coup on n’a plus vraiment de raison de les retenir.

D’abord c’est dramatique. Ensuite c’est ridicule.

Et surtout, si les moribonds refusent de prendre leur cacheton jusqu’au bout et ben moi je vous le dis on est mal barré!

Alarmé par cette situation critique, le gouvernement s’est dit qu’il allait relancer le business en restructurant l’hôpital. Mais comme d’habitude le gouvernement n’a rien compris : on veut supprimer des postes et faire payer aux clients leur chambre individuelle.

Ah il est beau le monde merveilleux de l’UMP…

Évidemment ça gronde en interne. Et du côté des clients aussi. Ils ont fondé une association, Sauvons l’hôpital, qui vient de lancer une campagne dont le but est de sensibiliser le grand public sur nos problèmes, et de leur faire signer une pétition pour que le gouvernement fasse marche arrière.

Malheureusement les mecs ont encore bossé comme des cochons.

Mon boulot c’est pas de faire des stratégies publicitaires. Mais là j’ai l’impression qu’on fait tout pour que ça ne marche pas…

Déjà on ne sait pas de quoi il s’agit. Encore un message alarmiste perdu dans un monde de tout va mal.

Et puis les stars ne font pas bouger les gens. On voit bien comment ça fonctionne pour le Téléthon. Des années que ça existe, pourtant le mot « myopathie » est toujours dans le dictionnaire.

Merci les gars, combien j’vous dois?

Non! Pour remuer l’opinion, il faut mettre de l’affect. L’hôpital ça parle pas aux Français en bonne santé. Il faut employer de la grosse métaphore.

Il faut mettre un peu de poisson…

Il faut mettre du GI américain.

Il faut mettre un peu d’humour!

Voilà la recette qui marche. Parce que bon, je veux dire… Carole Rousseau (?), Enrico Macias (??), Julien Sardou (???)… La marraine c’est Isabelle Adjani quoi. Je veux dire moi je signe pas hein.

D’ailleurs j’ai pas signé. Cette campagne c’est pour revaloriser l’image des infirmières et le salaire des infirmiers.

Ils m’ont pris pour un fromage ou quoi?

Crédit : Getty Images

Publicités

2 Responses to “Sauvons l’hôpital de lui-même”


  1. 14/02/2011 à 22:54

    De toute manière j’ai toujours préféré ma baguette pas trop cuite.

  2. 2 Dr. Morisset
    15/02/2011 à 08:16

    Et les voisins aux voisines?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès