25
Mar
11

Le droit d’être con

Un sondage Ifop vient de révéler que 48% de pédés se seraient déjà fait traiter de « tapettes » dans leur vie, ce qui constitue une agression verbale recevable dans une gendarmerie. Ce chiffre est certainement à évaluer à la hausse compte tenu du paquet de fiottes qui n’ont pas du oser reporter une agression dont ils ont été victimes.

Ce sondage est intéressant dans la mesure où il fait écho à un autre sondage CSA selon lequel seulement 25% des gris se seraient fait traiter de « sales arabes » dans leur vie. (ce qui parait peu également)

En tout cas, ces chiffres lus à la va vite tendraient à prouver qu’aujourd’hui en France, il est plus dur d’être une pédale qu’un bougnoule.

Ils posent aussi une question :

Sommes nous plutôt homophobes ou racistes?

Au moment où l’actualité est passablement complexe, je pense qu’on prend ici le risque inutile d’embrouiller les Français. Car tous les fondamentaux sont chahutés. Depuis les révolutions en Tunisie, en Égypte et en Libye on ne sait plus vraiment si le régime dictatorial est bien ou pas. Michelle Alliot-Marie nous répondrait que c’était pratique. Mais sur le plan moral c’était quand même très moyen.

Depuis Fukushima on ne sait plus trop si le nucléaire ça vaut le coup ou pas.

Dictature ou démocratie? Pour ou contre le nucléaire? Autant de questions autrement plus engageantes que de se ranger derrière l’OM ou le PSG. Racistes ou homophobes? Tout champions de la remise en question que nous sommes, les choses s’enchainent ici un peu trop vite.

Je pense qu’il est nécessaire de retrouver quelques certitudes.

Revenons donc à cette question de l’homophobie et du racisme.

Grâce au gouvernement Hortefeux, nous avons des statistiques efficaces qui nous permettent de quantifier les communautés, informations bien pratiques le jour où il nous viendrait à l’idée de faire le grand ménage de printemps.

En 2010, la communauté d’étrangers en France était estimée à 6,7 millions alors que la communauté homosexuelle (déclarée) n’est que de 3 millions.

48% x 3 millions = 1.4 millions

28% x 6,7 millions = 1.9 millions

Et jusqu’à preuve du contraire :

1.4 millions < 1.9 millions

En valeur absolue, on ne peut donc pas dire qu’aujourd’hui il est plus dur d’être homo en France  puisque les étrangers victimes d’agressions verbales sont plus nombreux. C’est effectivement le truc auquel on ne pense pas mais les étrangers, ce n’est pas que les arabes! Les arabes n’ont pas le monopole de l’étrange. On doit aussi penser aux négros, aux jaunes et dans une moindre mesure aux Tos. (le fait qu’on parle ici de racisme et pas d’antisémitisme me laisse penser que les youpins ne sont pas compris dans ces calculs)

Je concéderais donc qu’il est aussi dur d’être homo qu’étranger en France, mais pas plus. Je peux reconnaitre à la rigueur que ça ne doit pas être simple d’être étranger et gay.

En tout cas, ce sondage vient rajouter du poids sur les épaules de Français qui passent déjà pour des connards dans le monde entier. Ils complexifient le débat et donnent une raison supplémentaire d’aller chercher des réponses là où elles sont faciles.

Il est important de comprendre que la peur du raciste (se faire voler son boulot) et celle de l’homophobe (se la prendre dans le cul) ne sont certes pas les mêmes mais qu’elles peuvent néanmoins se recouper. En effet, il n’y a pas les racistes d’un côté et les homophobes de l’autre. Ces sondages ne tiennent pas compte d’une éventuelle duplication. Ils masquent une vérité troublante qui est qu’on peut être à la fois homophobes et racistes.

Pourquoi choisir entre homophobie et racisme quand on peut tout simplement être un gros con?

Crédit : Getty Images

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès