25
Avr
11

Le droit de Edel

Je n’ai pas le droit de faire ce genre d’erreurs.
(Apoula Edel)

Le PSG était pourtant bien reparti. Nêné était revenu en forme après un bon futsal à Bercy. Bodmer tenait bien debout. Kombouaré visait une série. Et surtout… surtout : Coupet était revenu dans les cages. Mais Coupet s’est blessé. Et il n’a pas fallu plus de 120 secondes après son entrée pour qu’il commette sa première bourde. Edel c’est le nul de l’équipe, le dernier qu’on choisit à la récré. Il dit qu’il n’a pas le droit de faire ce genre d’erreurs. Il a raison. Mais à la décharge de l’arméno-camerounais à qui on reproche de ne pas faire son âge, il prend ses responsabilités. Quand on pense que des membres honorables du gouvernement ont tout juste réussi à admettre en leur temps qu’ils étaient responsables mais pas coupables… On se parle de mecs qui avaient fait l’ENA pourtant! Moi j’ai fait médecine, et j’ai le droit d’imposer 89,90 euros aux clients qui me réclament du Doliprane comme des chiens.

Publicités

1 Response to “Le droit de Edel”


  1. 1 Vinylman
    11/05/2011 à 22:27

    Comme dirait mon chien qui n’a malheureusement pas les moyen de balancer 89,90 €uros pour du Doliprane, quelle truffe cet Edel !!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès