27
Avr
11

L’éclairage de Gomis

Je remercie Dieu d’éclairer mon chemin.
(Bafetimbi Gomis)

Ce sont plus souvent les sportifs US qui remercient Dieu. D’habitude les footeux français, dans un élan d’hypocrisie, remercient plutôt leurs partenaires en disant qu’ils ne seraient pas aussi performants sans le collectif. Personnellement je ne crois pas en Dieu, peu importe la confession. Tout le monde sait que je crois davantage au Doliprane et aux 89,90 euros. Au cas où j’aurais tort, ce qui n’arrive pas souvent, je verrais quand même davantage Dieu éclairer le chemin d’un basketteur des Lakers plutôt que celui d’un attaquant de Lyon, question de spectacle. Encore que s’il existait, on pourrait se dire que Dieu aurait des chemins un peu plus importants à éclairer que ceux des sportifs. Au fond je crois surtout que la vraie question dans tout ça c’est surtout de savoir si Dieu éclaire le chemin avec ses feux de croisement ou en plein phares.

Publicités

0 Responses to “L’éclairage de Gomis”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès