21
Mai
11

L’acceptation de Bougrab

Je ne peux pas accepter ces propos.
(Jeannette Bougrab)

Jeannette Bougrab a récemment quitté un meeting de son parti (l’UMP) après qu’un militant avoue en avoir marre de ces sales bougnoules. (comme si bougnoules tout court ça suffisait pas) La vieille France, celle qui a du mal à accepter de ne plus passer la première, celle qui n’encaisse pas qu’il y ait de l’argent pour les mosquées et pas pour les cathédrales, celle qui préfère toujours le pot-au-feu au couscous, celle qui a voté pour Stéphanie le Guellec et pas pour Pierre Sang Boyer, cette France a du mal à vivre dans la modernité. Jeannette Bougrab, fille de harki, en a fait les frais. Elle ne l’avouera jamais mais elle a probablement été encore davantage choquée de constater que son parti s’apparente de plus en plus à celui de Marine le Pen. Avant de tirer sur le responsable de ces propos, n’oublions pas que les militants ne font finalement que refléter la manière de penser de leurs dirigeants. Et quand les dirigeants s’appellent Hortefeux ou Morano…En tout cas, je rappelle que lorsqu’on commence à tousser, le Doliprane (89,90 euros la consultation) peut aider à ne pas attraper la grippe.

Publicités

1 Response to “L’acceptation de Bougrab”


  1. 07/07/2014 à 04:47

    Puis-je vous piquer 2 ou 3 paragraphes pour un site internet personnel ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès