30
Mai
11

Le souhait de Banon

Je ne souhaite à personne de vivre les mois de psychanalyse qu’il faut derrière pour s’en remettre.
(Tristane Banon)

Tristane Banon est journaliste et romancière. Diplômée de sup de journalisme, elle a commencé en tant que pigiste dans la presse écrite sportive (enfin une femme qui connait la règle du hors-jeu!) avant de devenir directrice de collection au Cherche Midi. Tristane Banon est une fille qu’on devine fragile et qui respire l’anorexie. La malheureuse viendrait gonfler la longue liste des victimes de DSK, le pervers socialiste. Malgré tout, Tristane ne veut pas porter plainte parce qu’elle ne veut pas interférer avec le calendrier américain. Et aussi parce que les faits remontent à 2002 et que la prescription est une réalité juridique. Pour autant elle ne souhaite à personne de connaitre ce qu’elle a vécu après cette expérience traumatisante. Moi non plus je ne le souhaite à personne. C’est pour ça que je propose une alternative à la psychanalyse à base de Doliprane moyennant finance. (89,90 euros)

Publicités

1 Response to “Le souhait de Banon”


  1. 01/06/2011 à 23:00

    Doli + McFlury, non?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès