01
Juin
11

Le jeu de Lizarazu

Tu joues offensif ou défensif, de toute façon à la fin tu perds.
(Bixente Lizarazu)

Il y existe une frange de la journalie sportive, emmenée par Pierre Ménès, qui traite Bixente Lizarazu de pédé. Alors que Bixente Lizarazu n’est pourtant pas du genre à traiter Pierre Ménès de gros sac. Le commentateur de TF1 s’est malgré tout rendu coupable d’un bel aveu d’impuissance suite à la victoire de Barcelone en finale de Champions League. Sylvain Charley et Cyprien Cin, du Club Liza, étaient en train de se prendre la tête quand le basque adepte du tackle glissé, a coupé court au débat. Peu importe la tactique, quand on joue le Barça en ce moment : on perd. Un défaitisme dont a immédiatement profité Gilles Simon qui a justifié sa défaite contre Söderling par la taille et le poids de son adversaire. Pas grand chose à faire contre un lascar d’1m90 et 90 kgs. Sauf que qu’est-ce qui se passe si je me mets à faire pareil avec mes clients? C’est pas vraiment ce qu’on attend de moi. Nan moi je pense qu’il faut prendre les microbes par les cornes, avec une bonne boite de Doliprane. (que je prescris contre 89,90 euros)

Publicités

0 Responses to “Le jeu de Lizarazu”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès