10
Juin
11

L’amitié de Lang

Je suis un ami du Maroc.
(Jack Lang)

Le problème de la déclaration fracassante de Luc Ferry, c’est que tous les regards se sont logiquement tournés vers Jack Lang. L’ancien ministre traîne en effet quelques belles casseroles derrière lui. Non sans raison d’ailleurs, j’imagine très bien Jack Lang en professeur pervers dans une série pédophile pédagogique intitulée J’apprends à connaître mon corps avec un monsieur plus âgé que moi. L’autre problème c’est que l’incident se serait passé… au Maroc. En pleine révolution, ça la fout un peu mal. Le gouvernement, qui n’avait pas besoin de ça, a protesté immédiatement. Et Jack Lang a tenu à renouveler son amitié au pays de Mohammed VI… pour autant qu’on puisse être l’ami d’un pays. (« Je suis un ami du Maroc« … n’importe quoi!) En tout cas c’est beau parce que l’amitié, ça n’a pas de prix. Alors que le Doliprane en a un. Il est modique. Il est de 89,90 euros. (TTC)

Publicités

0 Responses to “L’amitié de Lang”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès