22
Juin
11

La promotion de Lauvergeon

Plus personne ne peut faire la promotion du low cost.
(Anne Lauvergeon)

Après la catastrophe de Fukushima, tout le monde a chié dans son froc pour parler vulgairement. Les Allemands ont décidé de tout arrêter. Les Italiens ont annoncé qu’ils ne construiraient pas de nouvelles centrales. Puis forcément les Français ont fini par se poser des questions. Anne Lauvergeon, au nom d’Areva et au nom de la France, est naturellement montée au créneau. Parce qu’Annie bosse pas dans le pastis, et parce que les sucettes qu’elle aime ce sont les sucettes au radium. Plutôt que de rejeter la faute sur la nature (cf le tsunami), elle a préféré montrer du doigt le laxisme japonais (bien connu) en matière de sécurité. Puis elle s’est emportée en critiquant le low cost d’une manière plus globale. Sauf qu’on sait qu’en France, le lobby du low cost est très influent (cf les hôtels Formule 1, cf les magasins La Foire Fouille, cf les automobiles Dacia, cf les tailleurs Chanel). François Fillon, ministre sous influence l’a donc débarquée sur le champ. Cette histoire doit-elle pour autant remettre en cause ma politique tarifaire en matière de Doliprane? (89,90 euros)

Publicités

2 Responses to “La promotion de Lauvergeon”


  1. 24/06/2011 à 21:19

    Où alors il craignait une rébellion toute féministe.

  2. 2 Dr. Morisset
    28/06/2011 à 12:46

    Les femmes savent-elles seulement faire autre chose que se rebeller et faire la vaisselle?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès