05
Juil
11

Les insultes de Juncker

Il serait inacceptable d’insulter les Grecs.
(Jean-Claude Juncker)

Jean-Claude Juncker n’est pas un rigolo. Cet homme politique est le Président de l’Eurogroupe. Et à ce titre, c’est à lui de s’occuper du dossier grec, qu’on appelle encore « le merdier grec » du côté de Bruxelles. Le gouvernement hellène a fait n’importe quoi, le pays est en crise, le peuple manifeste dans la rue. Comme ils ne peuvent pas s’en sortir seuls, pire qu’ils risquent de faire sombrer toute l’Europe, on fait appel à Jean-Claude Juncker, sorte de Superman luxembourgeois. Mais les Grecs sont très susceptibles. (on se rappelle de Platon) Là-bas, une main tendue peut-être pire qu’un bras d’honneur. C’est pourquoi Jean-Claude Juncker insiste sur l’importance de ne pas insulter les Grecs malgré notre envie de les traiter de pédales. Sa tâche ne s’annonce pas facile. Un peu comme la mienne finalement… comment faire en sorte de demander à ses clients un chèque de 89,90 sans qu’ils ne se sentent insultés? En les récompensant par une bonne boite de Doliprane.

Publicités

0 Responses to “Les insultes de Juncker”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès