21
Juil
11

Les mois de Manaudou

Les deux premiers mois ont été difficiles. Je pleurais dans mes lunettes.
(Laure Manaudou)

C’est pas facile d’avoir du style quand on est la bonne du curé. C’est ce que chantait Annie Cordy en tout cas. C’est pas facile non plus de se remettre à bosser après avoir annoncé sa retraite à 25 ans seulement. Laure Manaudou vient de le comprendre, elle qui s’était éloignée des bassins au micro de Nelson Monfort. Elle pleurait déjà à l’époque. Les larmes dans les lunettes de Laure Manaudou nous disent plusieurs choses : que c’est dur de passer ses journées à nager. (en plus de favoriser l’apparition de verrues plantaires) Que les jeunes d’aujourd’hui n’ont plus aucune résistance face à la difficulté. Dès que c’est dur, ils abandonnent. Et ces larmes nous confirment enfin que les femmes profitent de la moindre occasion pour chialer. Nous les hommes ont fait la grimace mais on tient bon, même quand il s’agit de traquer les clients, leur filer du Doliprane et leur arracher 89,90 euros. Et croyez moi c’est pas facile non plus.

Publicités

0 Responses to “Les mois de Manaudou”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès