06
Août
11

L’intervention de Longuet

Certes, l’intervention a un coût.
Mais il nous en coûterait bien davantage de ne pas aller jusqu’au bout.
(Gérard Longuet)

Si on voulait parler de nous autres Français aux étrangers, on pourrait commencer par dire qu’on est chauvin. (cf Thierry Roland) On pourrait aussi dire qu’on bouffe du saucisson (cf Cochonou) et qu’on boit du rouge. (cf Gamay) Mais on pourrait surtout dire qu’on se lasse très vite de tout. (Tour de France mis à part) La guerre en Lybie par exemple… au début on était tout excité d’aller casser la gueule à Khadafi. Aujourd’hui personne n’en a déjà plus rien à foutre. Sauf que la guerre ça coûte cher. Si le Président se garde les effets d’annonce, il laisse aux autres les tâches ingrates. C’est normal, il a été élu pour ça. C’est donc à Gérard Longuet que revient la charge de justifier les dépenses liées à cette intervention. Jusqu’au boutiste, sa réponse a été de dire que quand on a commencé à payer, on n’a pas le droit de s’arrêter. (Gérard Longuet doit être un très mauvais joueur de poker) Je soutiens cette approche. Quand on tousse, il faut continuer de prendre ses Doliprane, jusqu’à épuisement des stocks. C’est seulement une fois qu’on n’a plus de cachets qu’on retourne voir son docteur adoré avec un gros chèque de 89,90 euros.

Publicités

0 Responses to “L’intervention de Longuet”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès