07
Août
11

La facture de Chaussade

Les volumes consommés vont baisser, pas la facture annuelle de nos clients.
(Jean-Louis Chaussade)

Dans We Feed the World, Peter Brabeck le patron de Nestlé critiquait le point de vue des ONG sur l’eau en tant que bien public. Si ça ne tenait qu’à lui, l’eau on la privatiserait un bon coup et y’aurait un beau paquet de pognon à se faire. (pas étonnant qu’il soit patron d’une grosse boite comme Nestlé avec des idées de génie comme ça) Car la vie, ça ne ressemble pas au pouvoir des fleurs de Laurent Voulzy mais plutôt bien à l’argent des Pink Floyd. Jean-Louis Chaussade l’a également rappelé l’autre jour au moment d’évoquer les comptes de Suez. Il va falloir faire des économies d’eau car la consommation d’eau est le défi de demain. (en plus de l’environnement, la violence contre les femmes, les retraites etc.) Pour autant, on ne baissera pas les prix. Tout simplement parce que les prix ne baissent pas par définition. Et qu’une facture ça ne se réduit pas. C’est comme ça, c’est la règle. J’informe donc tous ceux qui s’attendait à une coupe sur mon tarif de 89,90 euros qu’ils peuvent encore attendre ou aller chercher leur Doliprane ailleurs!

Publicités

0 Responses to “La facture de Chaussade”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès