08
Août
11

La fin de la race des Pékinois?

Frottements d’Havaianas rue Mouffetard, grains de sable voie Georges Pompidou, odeur de crème solaire au parc Montsouris, accent anglais station Louvres-Rivoli, trafic fluide sur le périphérique…

Autant Londres est une ville qu’on aime sous la pluie… Autant Paris est une ville qu’on aime au mois d’août.

Paris est libérée de tous ses cons qui ont décidé de partir dans le sud pour ne pas se couper de cette promiscuité dans laquelle ils s’épanouissent toute l’année.


Mais la ville est tellement vide qu’on peut se demander si Paris est encore vraiment toujours Paris au mois d’août?

Donc je me demande si je peux affirmer aimer Paris au mois d’août parce que je suis pas sûr que ça soit toujours Paris. Car est-on encore ce que l’on est lorsque tout ce qui nous définit disparait? Pourrait-on continuer de parler du XVIe sans ses bourges ou du Canal St Martin sans ses bobos? Le bois de Boulogne serait-il toujours le bois de Boulogne sans ses putes?

Ce qui me fait poser une autre question :

Peut-on être considéré comme un athlète valide quand on n’a plus de jambes?

A priori non. La réponse parait d’autre plus évidente que la question parait un peu conne.

Et pourtant Oscar Pistorius vient de brouiller les cartes. Car il sera bel et bien aligné sur au 400m aux championnats du monde de Daegu, à côté des valides… bien que muni de ses prothèses.

Au delà du fait que je trouve assez ridicule cette nouvelle génération d’athlètes aux noms de légionnaires romains dans Astérix (Oscar Pistorius, Benjamin Stasilius) il y a malgré tout un vrai problème de fond qui se pose ici.

Les handicapés font le marathon plus rapidement que les valides. Soit. Tant qu’ils font la course de leur côté.

Mais si on commence à tout mélanger… on risque de ne plus s’y retrouver.

Parce que qu’est-ce qui se passe si Oscar Pistorius gagne les championnats du monde?

Je parle pas de la scène de joie embarrassante qui va suivre le moment où il va passer la ligne…

Je parle de questions éthiques.

Ne risque-t-on pas d’inciter les athlètes à se faire couper les jambes pour aller plus vite? Rigolez pas, personne ne sait jusqu’où est prêt à aller un sportif. Les cyclistes sont les premiers à dire qu’ils boiraient de l’essence si ça leur faisait gagner le tour de France. (Secret Défonce, Erwann Menthéour, page 69)

On risque donc de se cogner la tête en basculant un peu vite dans l’ère des athlètes bioniques.

Oscar Pistorius qui participe aux championnats du monde des valides, ça dépasse l’athlé. C’est une question qui touche à la mixité, le mélange des genres… Et moi je me dis que si c’est ça on peut dire adieux aux Pékinois!

Bon après faut pas s’étonner que je me pose de telles questions. Moi j’essaie de trouver des réponses avec mon propre bagage culturel. Et j’ai grandi dans l’héritage télévisuel de Marie-Ange Nardi et de son émission Qui est Qui?

Qui est Qui était une émission perturbante dont le concept était un peu pompé sur Qui est-ce? Le générique était absolument dingue (« Qui est qui? Mais qui est qui?? »). C’est simple je crois que seul Fa Si La Chanter avait un générique plus entrainant que Qui est Qui. (on se parle de la version de Fa Si La Chanter de Pascal Brunner, pas la pâle copie de Cyrille Hanouna)

L’émission était brillamment animée par Marie-Ange Nardi, épaulée par la toujours sexy Pepita. (cf Fort Boyard à l’époque de Patrick Laffont)

Les candidats devaient essayer de devenir qui se cachait derrière la compétence.

C’était déroutant. J’avais du mal à regarder plus de 20min.

Moi je crois que je suis pas prêt pour vivre dans le monde de demain. J’aimerais bien pouvoir mourir dans un monde où tout est simple, où les gens rentrent dans des cases et où les Pékinois ressemblent encore à des Pékinois.

Publicités

1 Response to “La fin de la race des Pékinois?”



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès