13
Août
11

La « chance » de Beckham

Avec de la chance, on espère un autre enfant.
(David Beckham)

On peut dire que David Beckham a parfaitement réussi sa reconversion, passant en quelques années des pages de l’Equipe à celles de Voici. David Beckham le meilleur centreur du monde, le premier métro-sexuel, le natif de Leytonstone (un trou paumé dans la banlieue de Londres), David Beckham le mari d’une poufiasse. Car quelle galère de vivre avec une femme qui passe son temps à vous répéter : dis moi ce que tu veux, ce que tu veux vraiment vraiment. Quand on est David Beckham on peut se demander si c’est vraiment une chance d’espérer un autre enfant. Robert Orben, qu’aucune personne un peu honnête avec elle même ne connait, disait un truc assez juste à propos des enfants : faites leur une faveur, n’en ayez pas. N’ayez pas d’enfant donc, mais prenez du Doliprane. Et donnez moi du pognon. (89,90 euros)

Publicités

0 Responses to “La « chance » de Beckham”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès