15
Août
11

L’égoisme de Monfils

Je dois être plus égoïste.
(Gael Monfils)

Finaliste malheureux à Washington, Gael Monfils est las de trébucher sur la dernière marche. Le Français a déclaré qu’il devait mettre les bouchées double à l’entrainement, accepter de souffrir encore plus. Avec l’annonce de ses grands travaux, comme tout bon politicien, Gael Monfils en a aussi profiter pour négocier quelques petites choses. Pas folle la guêpe. Il est prêt à en chier à l’entrainement, mais pas pour des prunes. Ainsi 4h d’entrainements par jour seront compensés par plus de dessert à table, par plus de massages le soir (sans nécessairement masser sa copine en retour) et autres traitements de faveur afin de l’aider à atteindre les sommets. Car il faut penser à sa gueule si on veut gagner un jour.  Pour gagner, il faut donner, mais il faut aussi recevoir. D’ailleurs Enrico Macias n’invitait-il pas les gens à donner avant d’apporter une précision importante? (cf Donnez MOI) J’en suis moi même convaincu. Pourquoi vous croyez que je facture mes consultations à 89,90 euros? Vous croyez vraiment que c’est pour du Doliprane? Les champions roulent pas pour l’Armée du Salut.

Publicités

0 Responses to “L’égoisme de Monfils”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès