16
Août
11

Les décisions de Penchard

Nous ne pourrons pas imposer des décisions.
(Marie Luce Penchard)

Marie-Luce Penchard s’est battue ferme pour arriver où elle en est. Ce poste de Ministre de l’Outre Mer, elle en rêvait déjà du temps où elle regardait sa mère, Lucette Michaux-Chevry, faire des claquettes pendant les meetings du RPR dans les années 80. Maintenant qu’elle a atteint son but, la Guadeloupéenne doit apprendre à gérer ce merdier. Parce que les DOM TOM c’est une poudrière prête à exploser à la moindre connerie. En l’occurrence, il s’agit du prix prohibitif des billets d’Air Calédonie. Marie Luce Penchard qui s’est fait connaitre par ses propos anti-guyanais saura-t-elle gérer cette crise avec souplesse? Car les DOM TOM n’avancent pas à coups de baguette. De toute façon, les dictatures sont mortes. On n’impose plus rien. Il faut toujours composer et faire passer ses idées avec souplesse. Un peu comme moi quand je fais passer ma note (89,90 euros) contre un peu de Doliprane

Publicités

0 Responses to “Les décisions de Penchard”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès