18
Août
11

La fermeture de Bourgouin

Les grilles sont fermées.
(Gérard Bourgouin)

Johnny Hallyday était quand même un putain de poète, qu’on le veuille ou non. En Bourgogne, on se fait une toute autre idée de la poésie. Gérard Bourgouin, sorte de Ronsard local, en a donné un bel exemple dans le cadre du transfert possible de Delvin N’Dinga vers l’Olympique Lyonnais. Le nouveau président de l’AJ Auxerre a dit que l’offre lyonnaise était ridicule, que les négociations étaient rompues et que les grilles étaient fermées. Pour Gérard Bourgoin, fils de boucher, ancien patron de Chaillotine et Duc de Bourgogne, figure moderne du maquereau, les tâches de sang sur la blouse font partie du métier et un sous est un sous. Nul doute que les footeux de Gérard Bourgoin ne sont pas des esclaves mais pas sûr qu’ils soient très différents de ses poulets. Mes grilles à moi ne seront jamais fermées à quiconque pourra payer 89,90 euros pour se payer du Doliprane.

Publicités

0 Responses to “La fermeture de Bourgouin”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès