06
Sep
11

Les choix de Bachelot

En tout cas, je suis sûre que les Français comprendront nos choix.
(Roselyne Bachelot)

Roselyne Bachelot avait hérité d’une patate chaude : 75% des Français s’étaient prononcés pour la prise en charge par l’Etat des personnes dépendantes. Mais les caisses sont vides. L’État qui ne manque pas de bonne volonté, ne se voit pas du tout payer pour les vieux séniles. La Ministre des solidarités et de la cohésion sociale a donc annoncé, avec un air tellement contrarié qu’on aurait presque envie de la croire, que la réforme sur la dépendance était reportée mais pas annulée. Elle s’est montrée rassurante quant à la capacité des Français à comprendre cette décision. Il est bien connu qu’il n’y a rien de plus conciliant sur terre qu’un Français. Mes clients par exemple, ne sourcillent jamais quand je leur annonce le tarif de la consultation : 89,90 euros. Personne ne ferait jamais la grève pour du Doliprane. Et pourtant.

Publicités

0 Responses to “Les choix de Bachelot”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès