12
Sep
11

Les personnages de Placé

Parfois on me donne l’image d’un apparatchik sectaire des Verts,
parfois celle d’un radical qui aime tout le monde.
En vérité, c’est les deux. C’est la complexité des personnages.
(Jean-Vincent Placé)

Jean-Vincent Placé, c’est le Coréen national comme dirait Alain Marleix. Et je dirais même plus c’est le Coréen national à la grosse bouille sympa. Le problème c’est que ça ne lui plait pas qu’on parle de lui en ces termes, il trouve ça un peu réducteur. Pour lui, une personne c’est bien plus complexe que ça… ça peut être un apparatchik sectaire ET un radical qui aime tout le monde. En tout cas c’est bien plus qu’un Coréen national (avec une bonne bouille ou pas d’ailleurs) Le problème de fond c’est que Jean-Vincent Placé n’aime pas se faire qualifier de la sorte par un connard comme Alain Marleix. Le vrai problème il est là. Si ça avait été Noël Mamère personne n’en aurait parlé. Et encore, on se parle de la complexité d’une personne. Mais on n’imagine pas les débats sur la nature d’un médicament (type Doliprane) ou sur la complexité de la fixation du prix d’une consultation… (89,90 euros)

Publicités

0 Responses to “Les personnages de Placé”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès