18
Sep
11

La chose d’Eto’o

Aujourd’hui, la seule chose qui me préoccupe est d’être heureux où que je sois.
(Samuel Eto’o)

L’argent ne fait pas le bonheur. Et pourtant, malgré tout le fric que Samuel Eto’o s’envoie, il réussit à rester heureux! Quand il était petit, le Camerounais avait un rêve : partir de son pays pour exercer le métier de footballeur. (on est plus heureux quand on joue au football ailleurs qu’au Cameroun) Peut-être que c’est ça finalement le secret du bonheur : jouer au football. Après, qu’on y joue en Espagne, en Italie, au Dagestan… peu importe. Du moment qu’on marque des buts, qu’on se fait des copains… Certes Samuel Eto’o a gagné des masses de fric mais finalement c’est pas le plus important. L’essentiel c’est de prendre du plaisir. Parce qu’on fait pas ça pour le fric, faut pas croire. C’est comme moi. Seules les mauvaises langues disent que je bosse pour 89,90 euros. Quelque part c’est sûrement un peu vrai. Mais y’a que le Doliprane qui me rende vraiment heureux.

Publicités

0 Responses to “La chose d’Eto’o”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès