28
Sep
11

Petit traité de la connerie urbaine

J’apprenais l’autre jour dans l’Humanité (oui je lis l’Huma et je vous emmerde) la mort par suicide de 4 policiers à quelques heures d’intervalle. Cette hécatombe a évidemment fait beaucoup jazzer en interne où, faut pas croire, les flics sont aussi commères que des employées de banque à la pause café.


Alors que la France entière d’extrême droite est gagnée par l’émotion, je me dis quand même que ces policiers devaient être drôlement fragiles, pour ne pas dire chochottes. Parce que bon, travailler pour la Police Nationale, certes y’a les banlieues tout ça… mais c’est quand même pas comme bosser chez Orange.

Mes propos peuvent choquer. Mais ils n’ont que pour intention de montrer qu’il est à la portée de tout le monde d’être un connard.

La connerie repose souvent sur des victimes. En même temps des fois y’en a qui provoquent un peu…

Je me rappelle de ce jour où je suis arrivé à la piscine, prêt à brasser comme une grenouille. C’est alors que je vois que quelqu’un a négligemment laissé ses affaires à disposition de n’importe qui dans les vestiaires. Le mec avait laissé ses affaires comme ça, en confiance, comme si les casiers étaient faits pour les chiens.

Puis je remarque ceci sur sa veste…

Alors déjà le mec assez con pour porter un pin’s.

Ensuite le mec assez naif pour croire au charme d’un pin’s porte-bonheur.

Je peux vous dire qu’il m’a fallu une grosse force mentale pour résister à l’envie d’être un connard et de faire une belle crasse à ce mec. (qui n’en était pas moins con lui aussi)

C’est comme cette femme dans le métro.

Pardon Madame, vous me lisez certainement (je sais que le tout Paris me lit), mais je vous regarde dévorer votre livre électronique, j’observe votre  menton tombant, vos sourcils relevés, votre air sévère… et j’ai du mal à pas me dire que vous auriez fait une très bonne sorcière dans n’importe quel Walt Disney.

C’est comme ce Monsieur dans le RER.

Pardon Monsieur, j’admire la classe de votre costume et je vous félicite pour votre ligne parfaite compte tenu de vos cheveux blancs.

Mais par pitié faites un truc pour votre chemise qui ruine tous vos effort en laissant transparaître les plis de la peau de votre bide dégueulasse. Par ailleurs, arrêtez de lire votre journal sur papier. Faites plutôt comme la vieille peau du dessus : mettez vous à l’iPad. Vous sauverez des arbres et vous pourrez consulter mes articles. (car non je ne publie pas sur papier)

C’est facile d’être un connard. Il suffit juste de se convaincre qu’on en est pas un. C’est de l’auto-persuasion. Cette méthode héritée du pharmacien Emile Coué fonctionne à merveilles. Et c’est du sérieux. Si ça ne l’était pas pourquoi des centaines d’hommes de médecine auraient tenu un colloque à ce sujet début septembre?

L’auto-persuasion c’est tout ce qui nous reste dans ce monde de merde.

L’autre jour encore sur le quai du métro, j’observe sur le quai opposé un aveugle qui marchait avec sa canne.

Je l’enviais d’être complètement imperméable à la médiocrité ambiante, encore que son sens de l’ouïe ne doit pas l’épargner d’un bon nombre de discussions sans intérêt.

Je le regardais avancer d’un pas décidé, comme s’il savait parfaitement là où il allait. Les gens l’évitaient par politesse. J’ai réalisé qu’il était bel et bien dans le noir au moment où sa canne a fini par toucher le mur au bout du quai.

Il s’est alors tourné, en souriant, comme si de rien n’était.

Comme s’il était heureux.

Publicités

1 Response to “Petit traité de la connerie urbaine”


  1. 1 Anonyme
    25/03/2013 à 21:00

    pour le commentair sur la police le connare qui la écrie va te fair foutr et ne va pas te fais conaitre sinon sa va mal allé pour toi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès