23
Oct
11

La médiocrité de Chirac

Il y a quand même des émissions qui sont un peu médiocres.
(Bernardette Chirac)

Bernadette Chirac parle peu mais qu’elle parle, ça fait souvent mal. (sauf quand c’est sur le plateau de Vivement Dimanche) Jacques Chirac en sait quelque chose. On se rappelle tous du regard foudroyant qu’elle lui avait lancé après que Jacques fricote d’un peu trop près avec une hôtesse lors d’un salon… Bernadette Chirac c’était un peu le bad cop du duo. C’était pas de la rigolade. C’était l’austérité sans besoin de dire qu’on va se serrer la ceinture. Quand Bernadette Chirac s’exprime sur le contenu des émissions TV, c’est pareil, elle ne fait pas de cadeau : de la merde. Voilà ce qu’elle a dit. Devenir le médecin référent de Bernardette Chirac est un challenge plus motivant que de devenir celui de Bernadette Lafont. Je pense que je pourrais y arriver. Le Doliprane ne fait pas dans la médiocrité. Et mes tarifs non plus… (89,90 euros)

Publicités

0 Responses to “La médiocrité de Chirac”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès