20
Nov
11

Les coups de Berlusconi

Je donnerai un coup de main. J’ai toujours été bon à ça.
(Silvio Berlusconi)

Exit Silvio Berlusconi! C’est finalement la crise qui aura eu raison du Cavaliere, plus que ses soirées privées. (C’est DSK qui doit regretter de ne pas être italien) Mais comme un footballeur au moment de la retraite, Silvio Berlusconi a déjà annoncé au Conseil qu’il ne raccrocherait pas les crampons de si tôt et qu’il se verrait bien continuer à rendre service à la politique. (est-ce vraiment lui rendre service?) Schwarzenegger avait l’habitude de dire I’ll be back! Berlusconi lui l’a faite de manière plus humoristique, dans la tradition des films de Christian de Sica, en indiquant qu’il donnerait volontiers des coups de mains. Il sait en donner des coups de mains, surtout aux fesses. Chacun sa spécialité. Moi je suis bon pour prescrire du Doliprane. Mes clients me paient 89,90 euros par consultation pour ce talent.

Publicités

0 Responses to “Les coups de Berlusconi”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès