06
Déc
11

Le bon côté des choses

Les plus belles histoires commencent souvent dans le métro.

Je reconnais que je suis bien content de rentrer de ma journée de travail le soir en compagnie de plein d’autres gens comme moi (parmi lesquels certainement quelques conscrits), des gens qui comme moi en ont plein le cul de leur journée de merde.

C’est justement quand on parle de malheur qu’on regarde sur le quai d’en face et qu’on réalise qu’il y a pire que soi.

J’ai aperçu un gitan marcher fièrement sur le quai avec sa guitare…

Il était jeune, il ne devait pas avoir plus de 16 ans. (les Gitans ont une conception assez fantaisiste du droit du travail).

J’observais sa démarche, son regard… il avait l’air d’être heureux. Je veux dire, il avait l’air d’être heureux en plus d’avoir l’air de pas avoir pris de douches depuis 3 semaines. Malgré tout son bonheur apparent, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que j’avais bien de la chance de pas être à sa place…

C’est vrai, ce soir je rentrerais au chaud. Et mon chez moi n’a rien à voir avec une caravane, Porte de la Chapelle. Je pourrais lire l’Equipe peinard aux toilettes pendant une bonne vingtaine de minutes.

Ma femme s’étant barrée, je n’aurais malheureusement pas le plaisir d’avoir une table sous laquelle mettre les pieds. En même temps, je pourrais apprécier chaque occasion de pouvoir me gratter le cul sans remontrance désobligeante. Je pourrais redécouvrir toute la magie des coquillettes au ketchup. Et surtout, je pourrais savourer une bonne soirée devant un match de foot avec une bonne bière bien fraîche. (ie une bonne mousse)

Franchement je m’estime content de ne pas être un gitan…

Pourtant j’ai tort. Parce que dans le fond on est tous les produits de la gitanerie.

Tout ce qui compte c’est d’être du bon côté de la caravane, du quai, du bureau ou de l’e-mail.

Le métro se vidait à mesure que nous nous rapprochions du terminus de la ligne. J’aperçus alors un ancien pote de fac que j’avais perdu de vue.

_ (inquisiteur) Desmarest?

_ (étonné) … Morisset?

_ (hilare) Ahahaha! Desmarest!!

_ (exclamatif) Ça alors… Morisset!

_ (affirmatif) Desmarest!

_ (gêné) Mais oui!

– on n’avait pas grand chose à se dire en fait –

_ (observateur) Ah! T’as pas changé sacré vieux Desmarest. Qu’est-ce que tu deviens?

_ (sérieux) Ben je cherche du taf.

_ (incrédule) Nan!

_ (fataliste) Et si…

_ (insistant) Nan!?

_ (ennuyé) Ben si mec.

_ (dégoûté) Desmarest… pas toi!

_ (fatigué) Ça fait 6 mois déjà…

_ (abasourdi) 6 mois?? Quel bordel… Toutes ces études, tout ce temps pour finir comme un con à chercher du taf… Quelle misère.

_ (triste) Je sais. Ça commence à faire long.

_ (compatissant) Tu m’étonnes. C’est quoi ta spécialité?

_ (dépité) Le citrate de bétaïne

_ (révolté) Et tu trouves rien??

_ (défaitiste) Ben non… 6 mois que je bouffe des pommes de terre. Et toi t’es dans quoi?

_ (descriptif) Moi je suis dans le paracétamol.

_ (subversif) L’opium du peuple…

_ (modeste) Bon, y’a des hauts et des bas hein, faut pas croire. Tu sais ce que c’est…

_ (curieux) Et tu chiffres à combien?

_ (clinique) 89,90 euros…

_ (affectueux) Salopard!

Nous rimes de concert. Mais quelle injustice… Ce monde qui ne manque pas de travail, mais qui manque de travail pour tout le monde, commençait à me rendre sérieusement amer, pour ne pas dire autre chose. Je me rappelle de Desmarest comme d’un idéaliste. Il avait choisi la voix pas facile du citrate de bétaïne dans l’espoir de changer les choses, d’apporter un vrai plus aux gens dans leur vie sociale. Il voulait jouer un rôle dans le grand film de la vie et il ne trouvait pas de taf aujourd’hui…

Je le quittais en lui disant que j’avais envie de péter un gros coup. Il me répondit en souriant que ça lui donnait mal à la tête.

Les histoires de merde finissent souvent dans le métro aussi.

Publicités

0 Responses to “Le bon côté des choses”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès