09
Déc
11

L’achat d’Aulas

A priori, Lyon n’a pas acheté le match.
(Jean-Michel Aulas)

C’est agaçant. Il semble qu’on ne puisse pas être Français et gagner sans qu’on nous accuse de tricher. Comme si on ne pouvait pas être Français et battre l’Irlande sans les mains. Comme si on ne pouvait pas être Lyonnais et battre Zagreb 7-1 sans leur avoir filé un paquet de pognon. Après la qualification fracassante de son club, Jean-Michel Aulas s’est quand même senti obligé de préciser qu’il n’avait pas acheté le match. C’est pénible cette suspicion permanente. Plus personne ne croit en rien. Et donc forcément de moins en moins de gens croient en la magie du football. C’est dommage. Et c’est inquiétant aussi, parce qu’un beau jour peut-être plus personne ne croira plus en la magie du Doliprane. Sauf que ce jour là, moi je serai loin, assis sur mon tas de biffetons.

Publicités

0 Responses to “L’achat d’Aulas”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès