11
Déc
11

La chose de Sarnez

La vérité consiste à dire qu’il va falloir autre chose.
(Marielle de Sarnez)

Les amateurs de football se posent souvent la question très philosophique de savoir s’il est préférable de lutter contre la relégation en Ligue 1 ou de jouer les premiers rôles en Ligue 2. Ce qui revient à se demander s’il vaut mieux être esclave au paradis ou régner en enfer, en termes footballistiques. Marielle de Sarnez a fait son choix : mieux vaut être la numéro 2 de Bayrou que la numéro 28 de Sarkozy. Elle est con Marielle de Sarnez… Elle a certainement raison : il faut autre chose. Mais est-ce que l’autre chose est François Bayrou? François Bayrou quoi… Pourquoi pas un peu de Doliprane plutôt? Je serais curieux de voir ce que ça donne si on pouvait voter pour Doliprane, à 89,90 euros le bulletin de vote.

Publicités

0 Responses to “La chose de Sarnez”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès