14
Déc
11

L’humour de Guillon

Je ne crois pas à l’influence de l’humour.
(Stéphane Guillon)

A l’occasion de la sortie du DVD de son spectacle Liberté très surveillée, Stéphane Guillon en a profité pour rappeler qu’il ne croyait pas à l’influence de l’humour. Même s’il concède que Super Menteur a regonflé le capital sympathie de Chirac, il ne pense pas qu’elle ait pu avoir une quelconque influence au moment de déposer son bulletin dans les urnes. Dans une autre mesure, la candidature avortée de Coluche en 81 montre bien que l’humour a ses limites… en matière de politique en tout cas. Parce que lorsqu’il s’agit de santé, il est communément admis que le rire peut tout guérir. Enfin presque tout, sinon à quoi servirait le Doliprane? J’encaisse quand même pas 89,90 euros à chaque consultation pour prescrire un placebo…

Publicités

0 Responses to “L’humour de Guillon”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès