16
Mar
12

La tornade dans les sondages

En France, et j’écris là en tant que Français, on n’a pas pour habitude de faire les choses à moitié.

Quand les paysans n’aiment pas le Roi ils lui coupent la tête, quand les ouvriers doivent bosser deux ans de plus ils descendent dans la rue direct, quand Materazzi traite la mère de Zidane de salope, l’autre lui met un coup de boule… On est comme ça nous les Français, on est un peu excessifs. Et quand on a une chose dans la tête on ne l’a pas ailleurs.

Il n’est donc pas très étonnant qu’en période d’élections, on ne se concentre plus que sur une chose : les sondages.

À la TV, dans les journaux, sur l’Internet, tout ce qui compte ce sont LES SONDAGES.

Des sondages qui changent tout le temps, sinon ça serait pas intéressant. Mais surtout des sondages qui ne disent pas la même chose, et c’est là où ça devient compliqué. Cette semaine encore un sondage donnait Sarkozy gagnant alors qu’un autre mettait Hollande sur le podium.

À un moment on peut même se demander dans quelle mesure les sondages ne sont pas instrumentalisés pour influencer l’opinion.

Admettons que je vote socialiste et que je vois dans les sondages que François Hollande va faire 28% au premier tour avec une marge confortable sur ses concurrents… ce qui lui assurerait une place au second tour. Et bien fort de ce sondage, il y a de bonnes chances pour que je n’aile pas voter lors du premier tour, me reposant ainsi sur mes camarades socialistes pour aller prendre un petit week-end à Vaux le Vicomte.

* Parce qu’il est une autre vérité sur les Français qui est qu’ils sont faignants et qu’ils ne pensent qu’à leur gueule *

Tout ça pour dire que les sondages ont forcément une influence sur l’opinion publique.

En fait tout a une influence. C’est un peu comme quand on parle de plus en plus de Marine Le Pen sur les plateaux, on en fait une candidate crédible. Maintenant quand on voit des sujets de société remonter sur twitter, ils peuvent être repris comme des thèmes de campagnes par les candidats les plus opportunistes.

Je crois que la conclusion qui s’impose c’est qu’on se sert des sondages pour nous prendre une fois de plus pour des cons.

Et c’est normal. Sonder par définition, c’est explorer au moyen d’une sonde. Et je n’ai pas besoin de rappeler comment on se sert d’une sonde en médecine…

Malgré tout les Français adorent ça. (les sondages, pas être pris pour des cons)

On adore les sondages parce qu’on veut essayer de deviner ce qui va se passer. Ça nous vient d’une tradition de paris hippiques popularisée par le PMU, Guy Lux et Omar Sharif. Une tradition qui a été reprise par la suite par le loto sportif, Didier Roustan et Basile Boli.

Basile Boli qui ne vaut pas beaucoup mieux que Sardou, Depardieu, Douillet, Clavier ou Farrugia…

En fait on veut tout le temps savoir.

Et si on veut savoir c’est parce qu’on n’aime pas ne pas savoir.

Et là ça nous renvoie plutôt aux philosophes des Lumières.

Et surtout on adore se prendre la tête et faire des débats de 3 heures pour des conneries.

Alors qu’à côté, il y a des choses qui se passent dans le monde, des choses autrement plus importantes que les sondages.

La Belgique pleure ses enfants et son imam.

David Guetta fait un concert à Buenos Aires avec des tribunes dignes de Furiani.

Des militaires français se font tirer à Montauban, c’est à dire ailleurs qu’en Afghanistan. (comme quoi on n’est plus en sécurité chez soi)

Et puis surtout la semaine dernière Pierre Tornade nous a quitté.

Publicités

0 Responses to “La tornade dans les sondages”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès