13
Avr
12

Moi aussi je vais te la chanter la ballade…

Comme ma femme s’est barrée et qu’elle ne donne plus de nouvelle, à croire que je n’en vaux pas la peine, le week-end pascal est un moment difficile (au même titre que la St Valentin ou la Noël). Au moment où tout le monde part 3 jours pour Pâques, je me retrouve souvent seul. Et il faut souvent que j’improvise. Du coup le week-end dernier je suis parti me faire un petit week-end solo… à Pithiviers.

Alors pourquoi Pithiviers? Parce qu’évidemment Pithiviers ça bouge moins que Paris.

Que ça soit au XII ou à l’Ecurie, on ne retrouve pas les invités ni la même effervescence qu’au Silencio…

Les plus mauvaises langues se rappelleront que l’affaire des bébés morts dans le congélo, c’était à Pithiviers.

Mais bon Pithiviers c’est aussi plein de belles choses. C’est la confrérie gastronomique du Loiret.

C’est une équipe de jeunes dans laquelle figure peut être le futur Benzema

(le troisième debout en partant de la gauche, juste à côté du futur boucher de Dadonville)

Et puis surtout c’est une ville  jumelée avec Ashby de la Zouch au Royaume Uni, dans le Leicestershire.

Comme quoi des bleds pourris on peut en trouver partout!

Mais on s’en fout pas mal de tout ça parce que j’ai précisément passé le week-end à Pithiviers pour avoir la paix, loin du tumulte parisiano-parisien. J’ai passé mon temps à mater la téloche dans mon hôtel.

J’ai scotché devant Gérard Lenorman qui chantait la ballade des gens heureux sur le plateau de Sabatier…

Un peu moins léger qu’il y a presque 40 ans…

Moins léger, mais toujours aussi intense.

Ce salaud avait quand même une certaine aisance dans la tenue du micro à l’époque…

J’étais là à me rappeler les bons souvenirs quand j’ai réalisé que ça devait quand même bien faire chier d’être l’esclave d’une chanson.

Oui Gérard Lenorman a fait une belle carrière!

Je veux dire… Gérard Lenorman c’est pas Jean-Jacques Lafon.

Oui il a écrit des chansons à Brigitte Bardot… Mais bon soyons honnêtes avec nous-mêmes, la fille de paille, ça ne vaut pas initial BB.

Je sais pas pourquoi, quand j’entends cette chanson, j’ai du mal à ne pas penser à l’ours Gabby.

Sûrement une question de rythmique.

Bon après, le gentil dauphin triste… c’est mignon mais on comprend mieux pourquoi la carrière de Gérard Lenorman a rapidement fait du surplace.

En 1988, Gérard Lenorman finit 10e à l’Eurovision. Suite à quoi il décide très vite d’arrêter de regarder vers l’avant pour mieux profiter du passé. Il « capitalise » sur la ballade des gens heureux. Si j’étais banquier, je dirais presque qu’il fait fructifier son capital.

Mais je me demande s’il doit pas en avoir marre parfois quand même, d’émission TV retro en émission TV rétro en passant par la foire au jardinage de Vergeze…

Je me demande s’il n’en fait pas des cauchemars de sa ballade à la con.

Je veux dire comment faire quand on est réduit à une chanson?

Bonjour, pardon… vous seriez pas le mec de la ballade des gens heureux?

Comment faire quand cette chanson n’est pas reconnue à sa juste valeur?

Ah ouais j’vous ai vu l’autre soir chez Guy Lux là… Vous le connaissez Guy Lux? Il est sympa?

Comment faire surtout quand cette chanson n’est pas  New York New York?

C’était pas mal votre chanson là… mais c’est pas du Sinatra hein non plus!

À quoi s’accrocher dans ces cas là? Comment ne pas sombrer dans la déprime?

Moi je me reconnais beaucoup dans Gérard Lenorman. Il chante toujours la même chose, moi je donne souvent les mêmes ordonnances, à base de Doliprane.

Il a fréquenté les femmes les plus belles…

Moi aussi en mon temps j’ai fréquenté les filles les plus prometteuses de mon lycée…

Il a connu les ivresses du succès sans jamais perdre la tête. Moi je reste persuadé que mes plus beaux succès sont encore devant moi. Gérard Lenorman est un ami intime de Jean-Pierre Foucault et malgré tout le mec peut discuter avec n’importe qui à Vergeze… Un peu comme moi aussi : je croule sous les sollicitations. Et malgré tout je reste hyper accessible.

Parce qu’à un moment, il faut sortir de soi même. Ce qui est particulièrement difficile dans ce monde de google où l’on a l’impression de regarder l’écran de son ordinateur comme un miroir. Mais il faut sortir de soi même, sans nécessairement avoir recours à la picole. Sinon on devient dingue, ou alcoolique.

Mais c’est pas toujours facile. Là je m’interroge comme ça sur Gérard Lenorman

Mais sincérement, je me demande comment on fait pour vivre quand on a fait partie des Las Ketchup…

Publicités

0 Responses to “Moi aussi je vais te la chanter la ballade…”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès