11
Mai
12

La chance du débutant

Au XVIe siècle, Jean-Pierre Claris de Florian s’était créée une petite popularité dans son village grâce à ses formules pleines de justesse type « Rira bien qui rira le dernier« . Des années avant facebook il avait aussi compris que pour vivre heureux, il fallait vivre caché.

Alors le week-end dernier j’ai fait un choix. J’ai fait le choix de fuir le tumulte parisien des élections, j’ai fui Solferino et la Bastille pour aller me réfugier dans mon repère aussi discret que secret d’Epône dans les Yvelines.

Comme un bon sympathisant socialiste un peu facile, j’ai bêtement oublié de faire une procuration avant de partir. Heureusement cet oubli n’aura pas pénalisé le candidat socialiste qui l’a emporté avec 52%. Une victoire qui lui a permis de faire un joli pied de nez à Marine Le Pen en brandissant un beau drapeau français. Parce que non le Front National n’a pas le monopole de la France!

Je suis parti de Paris dans un pays de droite tout tendu, asphyxié par la crise et paralysé par la menace terroriste en scooter.

Je suis revenu d’Epône dans un pays de gauche qui a déboutonné son pantalon. Et sincèrement ça se ressent : désormais les policiers ont l’air plus sympa, les queues d’immigrés aux portes des préfectures se réduisent, les SDF sont plus à l’aise sur leurs trottoirs, ça sent la rose dans les toilettes publiques, et ça tire un peu plus la tronche que d’habitude dans le 16e. Ce qui n’est pas plus mal.

Après un dernier conseil avec leur Président, toute la petite troupe UMP quitte le grand restaurant de l’Elysée où ils se seront copieusement goinfrés pendant 5 ans.

La victoire de François Hollande, c’est la France qui va respirer un peu. C’est la France qui va enfin, espérons le, arrêter de se prendre pour ce qu’elle n’est plus. La victoire de François Hollande, c’est aussi la revanche du flan.

Tous les gros nuls désavantagés par un physique ingrat et une calvitie sournoise… Tous les gentils qui ont vu leur petite copine les lourder pour Jérôme Grangé sous prétexte qu’il est au lycée, qu’il a de la moustache et une mobylette… Tous ceux qui n’ont jamais osé se présenter comme délégué de classe par manque de popularité, tous ceux dont on ne retient jamais le prénom… tous ces gens là ont eu le sourire le soir des résultats du 6 mai 2012!

La victoire de François Hollande est un vrai putain de message d’espoir pour tous les challengers.

À deux journées de la fin de la saison, Montpellier pourrait donc bien devenir champion de France de Ligue 1. Les jeunes pousses de Montpellier vont peut-être réussir à terrasser les stars de seconde zone du PSG.

Le jeu va peut être réussir à vaincre les millions. Moi qui suis pourtant un rouge et bleu d’adoption, ça ne me fait pourtant pas plus mal au cul que ça tant l’envie d’un Cabella est rafraichissante comparée à le manque de constance, la suffisance et la mauvaise humeur d’un Pastore

La fragilité d’un Néné

Ou la coupe de cheveux d’un Menez.

Cette année, c’est l’année des petits!

Cette année, franchement, ça aurait dû être l’année de l’US Quevilly.

Source : DUPUY F./SIPA

Publicités

0 Responses to “La chance du débutant”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès