06
Juil
12

Ma discussion peu concluante avec Dieu

Comment passer à côté du grand retour de Dallas sur TF1?

J’avais une petite dizaine d’années quand j’ai découvert Dallas et son univers impitoyable. On parle de programmes abrutissants mais moi je me souviens que c’est grâce à Sue Helen que j’ai compris l’alcoolisme. Comme je ne connaissais pas l’existence du prénom Sue, je croyais qu’elle s’appelait Helen… vu qu’elle était tout le temps bourrée. Pour moi c’était saoul Helen.

C’est également Dallas qui m’a fait me poser mes premières questions religieuses, le jour où Bobby Ewing est revenu des morts… sous sa douche.

Difficile de ne pas partager avec Bob St Jour le rêve étrange que j’ai fait l’autre nuit…


Bob St Jour, c’est pas mon psy, c’est plus que ça : c’est mon coach sportif.

Avec lui, j’ai des discussions aussi intenses que mes séries d’abdominaux.

Je lui ai exposé mon rêve de l’autre nuit dans lequel je rencontrais Dieu.

Pas étonné, comme s’il jouait à la pétanque tous les étés avec lui, Bob St Jour s’est contenté de me dire « Ah t’as parlé au tout puissant ? »

J’imagine que ce rêve m’a été inspiré par un lointain souvenir du sketch hilarant d’Albert Dupontel…

Il est difficile de décrire avec précision les impressions qu’on a au moment d’un rêve. Néanmoins je me rappelle que j’étais content de rencontrer Dieu. J’étais un peu fier sur le coup, quand même, j’avoue. Même si je préfère rêver de filles nues et de sable chaud.

Bob St Jour m’a dit que c’était normal, c’était Dieu quand même.

Je fis immédiatement part à ce Dieu de mon étonnement de me retrouver face à lui parce que jusque là j’étais persuadé qu’il n’existait pas. Là Il s’est mis à rire.

Apparemment ça n’a pas surpris Bob St Jour, fervent catholique, qui m’a dit que l’éternel avait un solide sens de l’humour.

J’ai exposé à Dieu ma théorie qui reposait sur le fait que chaque être humain devait avoir un Dieu et que du coup je voyais mal comment tous les êtres vivants sur terre pouvaient avoir un Dieu unique. Un seul Dieu pour autant de monde ça peut vite être le bordel, on sait que les enseignants se plaignent quand les classes passent de 30 à 35… Du coup ils devaient être plusieurs, s’ils existent. Mais où étaient les autres ?

Dieu s’est un peu foutu de ma gueule en me demandant si ça m’avait jamais effleuré l’esprit que les hommes puissent être les seuls à avoir conscience de ce genre de choses et pas les autres animaux. J’en ai convenu. Et il m’a demandé si je ne trouvais pas ça bizarre.

Bob St Jour m’a dit qu’effectivement, il n’y a que les hommes qui ont un Dieu. Malheureusement pour les animaux domestiques, quand ils meurent, c’est fini.

Je lui ai dit que même sans les animaux, compte tenu de la démographie galopante, il ne devait pas manquer de taf. Il a éludé la question. Ça me gonflait un peu malgré tout. Je lui ai dit qu’en plus, très humblement, je ne nous considérais de toute façon pas si différents que ça des autres animaux. Oui on réflechit, oui on raisonne mais quand on voit les conneries qu’on est capable de regarder à la TV parfois (cf Dallas), je trouve un peu prétentieux de nous sentir différent des autres animaux sous prétexte qu’on marche pas sur nos mains. Par ailleurs, on ne sait pas si les autres animaux n’ont pas conscience de la mort non plus… Après tout, si on pouvait comprendre ce que pensent les mouches, on serait peut être surpris…

Et que je voyais pas pourquoi si nous avons un Dieu, les fourmis n’auraient pas droit aux leur.

Bob St Jour s’amusait de mon incrédulité.

Dans le rêve, Dieu n’avait que sa supposée sagesse à m’offrir en guise de réponse. Et puis comme pris de panique, anticipant mon réveil et conscient du fait que je n’aurais pas l’occasion de taper la discute avec Dieu toutes les nuits, je me suis mis à l’arroser de questions, sur le sens de la vie principalement :

Déjà, pourquoi j’étais là ? C’était quoi le sens de tout ça ? Est-ce que j’avais fait du bon boulot globalement ? À quoi ressemblait l’enfer? Où Gilbert Collard allait-il finir? Est-ce que c’était la fin? Qu’est-ce que j’allais faire après ? Combien de temps ça allait durer ces conneries ? Je lui ai demandé s’il passait ses dimanches à regarder les grands prix de F1. Et je lui ai bien sûr demandé s’il était protestant. (Il était évident qu’il ne pouvait pas être musulman)

Et puis je voulais savoir ce qu’il pensait du mariage homosexuel.

Enfin je lui ai posé des questions de fond quoi…

Il m’a regardé en souriant sans dire un mot et je me suis senti m’éloigner. Et c’est à ce moment là que je me suis réveillé sans réponse.

Bob St Jour était visiblement satisfait de cette épilogue comme il peut l’être après une bonne série de pompes. Il m’a dit que c’était normal, que c’est toujours comme ça et de toute façon c’est mieux de ne pas savoir.

Franchement quel con ce Bob St Jour des fois… Il finira sa vie dans une salle de sport et il l’aura bien mérité.

Ne pas savoir : c’était insupportable. Comprendre, c’est pour ça que je prends mon petit déjeuner chaque matin.

Je me suis réveillé dans une énorme frustration et surtout avec la conviction de m’être fait bluffer l’espace de 10min par ce qui était à l’évidence un imposteur. C’était qui ce type ? Ce mec ne pouvait pas être Dieu. Et d’abord, je ne me rappelais même plus s’il était noir, obèse, ou chauve…

En tout cas, ça je m’en rappelle bien, c’était bien un mec.

Et il ne parlait pas hébreux non plus.

Bob St Jour a bien été obligé de fermer sa grande gueule.

Publicités

0 Responses to “Ma discussion peu concluante avec Dieu”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès