17
Août
12

C’est pas des Jeux!

Je ne suis certainement pas le genre de connard qui passe ses vacances d’été à Six-Fours-les-Plages. Moi, au mois d’août, je suis le genre de con qui reste à Paris et qui profite de la ville, sans ses Parisiens.

Les Parisiens s’en vont mais les questions existentielles persistent :

Est-ce malin de pousser un homme en état d’ébriété qui fait pipi dans la Seine alors qu’on est soi-même en état d’ébriété? Est-ce vraiment drôle de pousser un homme qui fait pipi? A-t-on seulement le droit de faire pipi dans la Seine?

Et pendant que le tout Paris se demande si on doit oui ou non fermer le Wanderlust, moi je préfère plutôt me demander ce qu’est devenu l’esprit des Jeux Olympiques

Parce que les JO de Londres qui se sont achevés le week-end dernier ont été marqués par la triche.

Que dire de ces Anglais que le jury repêche en aviron?

Que dire de ces Espagnols qui prennent un vilain 31-16 contre le Brésil en match de poule pour éviter de jouer les Américains?

Yu Yang la joueuse de badminton chinoise n’aura pas eu la même chance que les Ibères, elle a été disqualifiée pour avoir perdu délibérement en double…

Makhloufi aura eu plus de chance sur 1500m, lui qui fut dans un premier temps privé de finale pour s’être arrêté brusquement dans sa série du 800m ou il était également aligné. Sanctionné pour ne pas avoir respecté l’esprit des Jeux, il fut néanmoins reintégré pour motif de blessure sur 800m.

Sauf qu’avant Makhloufi, on n’avait jamais vu un mec blessé foutre une telle branlée à ses adversaires le jour suivant…

Décidément c’etait des drôles de Jeux, entre ceux qui ont été sanctionnés et ceux qui ne l’ont pas été.

Allez demander à Alexis Vastine ce qu’il en pense…

Et puis il y a aussi eu le cas Pistorius.

Pistorius, amputé des deux jambes, a eu l’autorisation de courir avec les valides.

Il a fait belle figure puisqu’il a atteint les demi-finales. Il y en a qui, même avec deux jambes, n’arrivent pas jusque là.

Pistorius qui participe aux Jeux avec les valides, c’est un message d’espoir pour beaucoup d’handicapés. Mais c’est un symbole dont beaucoup, dont Patrick Monteil malgré toute sa bonne volonté, n’ont pas compris la portée. La question n’est pas de donner plus d’importance aux performances des athlètes handicapés. Bien sûr que c’est important. S’il faut faire courir Pistorius avec les valides, faisons le. Mais la participation de Pistorius pose une autre question, celle de  la condition des athlètes pouvant participer aux Jeux.

On sait que les athlètes qui se dopent sont disqualifiés.

Par exemple, Astapchuk se dope…

Hop elle peut replier son drapeau, s’asseoir sur sa médaille avec ses grosses fesses… et essayer de se reconvertir dans le mannequinat pour Daxon. C’est normal que les athlètes dopés soient disqualifiés.

Mais les athlètes portant des prothèses?

Une question très simple :

Qu’est-ce qu’on aurait fait si jamais Pistorius avait été en condition de battre le record du monde ou tout simplement de décrocher la médaille d’or? L’aurait-on laissé courir avec les autres?

Je ne dis pas que Pistorius n’a pas le droit de courir avec les valides. Je dis que si Pistorius a le droit, les autres aussi. Mais je dis que ça devient un tout autre type de sport. Et que si on tolère les progrès mécaniques, pourquoi on ne tolérerait pas les progrès chimiques? Après tout on tolère déjà bien les progrès techniques des équipementiers… À un moment il faudra bien qu’on arrête d’être hypocrite et qu’on se demande ce qu’on attend des Jeux Olympiques.

Mais en l’occurrence la question reste en suspens : où est-ce que ça commence et où est-ce que ça s’arrête?

De drôles de Jeux… durant lesquels tout est devenu une question d’interprétation.

Moi je vis ça sans arrêt dans mon nouveau boulot où les affaires sont souvent laissées à l’interpretation du juge. Je veux dire, on expose les faits. On essaie de les présenter d’une manière favorable pour nos clients. Mais parfois les choses ne sont pas si évidentes. Dans ce cas la, quelqu’un doit bien trancher…Et le mec qui tranche c’est le juge.

S’il vous plait Michel Platini, donnez nous le droit à la video dans le foot!

S’il vous plait Francois Hollande, faites de la France une dictature!

On a besoin d’autorité!

C’est tellement important d’avoir quelqu’un qui prend des décisions… et les bonnes décisions! De vraies décisions. Des décisions qu’on ne peut pas contester. Parce qu’on n’est pas capable de se demerder tout seul. On le voit bien qu’on ne peut pas tout laisser libre à l’interprétation, on voit bien le bordel que ça fout sinon.

Publicités


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Les articles à succès