17
Sep
12

Des nuages sur Fessenheim

Victor Lanoux  a un talent.

C’est un magicien. Il a réussi à faire de la merde toute sa carriere en faisant croire au monde (francophone) qu’il n’en faisait pas. Bon il n’aura jamais gagné un Oscar de sa vie, mais sa côte de popularité est intacte auprès des Français « profonds ». Un peu comme Martin Lamotte, ou Bobby Lapointe.

Moi je me rappelle du film Il ne faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages. Et je peux dire la tête haute que Victor Lanoux a compris que les Français aimaient qu’on les prenne pour des cons, sans qu’on ait l’air de les prendre pour des cons. Il avait tout compris.

Parce qu’en France, il faut pas nous prendre pour des imbéciles. C’est ce qui nous différencie des Belges par exemple.

Il ne faut pas nous prendre pour des imbéciles. Ou en tout cas il ne faut pas qu’on s’en rende compte.

Par exemple, quand le train accuse un retard de 35min et que la SNCF s’excuse, on n’est pas dupe !

Désagrement mon cul! La SNCF peut continuer d’espérer que je la choisisse… Comme si j’allais descendre en caisse à Marseille depuis Paris.

N’oublions pas, s’il vous plait, que la France c’est le pays des Lumières.

En notre temps, nous avons éclairé l’Europe et le Monde. On s’enorgueillit d’être éclairés. En France, on y voit clair madame!

Et pourtant après avoir sonné l’alarme lors de l’incident dans la centrale de Fessenheim il y a deux semaines, on s’est retrouvé un petit moment dans le noir.

La nouvelle s’est d’abord propagée, alarmiste, sous forme de Flash urgent.

Puis on s’est empressé de préciser qu’il ne s’agissait que d’un feu chimique (a priori rien de grave?). Pas de mort, à peine deux blessés (légers). Pas de tsunami. Et pas de nuage à l’horizon, encore moins de nuage radioactif. Et encore eut-il été question d’un nuage, nul doute qu’il n’aurait pas pu passer les frontières météorologiques de l’Alsace. Le massif Vosgien ne nous avait pas protégé des Allemands en 40 mais il a été très utile comme paratonnerre en 86 à l’époque de Tchernobyl

Circulez y’a rien a voir !

Enfin le lendemain… plus de trace de l’incident dans la presse ecrite.

C’est aussi ca la France. Apres tout merde, on va pas en faire des caisses pour un problème environnemental mineur! Parce qu’il s’agissait bien d’un problème mineur : des incendies comme ça, ça arrive assez souvent. Il y en a déjà eu une quinzaine… c’est monnaie courante. Pas de quoi s’affoler. Et puis nous on préfère plutôt jazzer sur les crépages de chignons de Ségolène Royal et Valérie Trierweiler

Le nucléaire ? Sujet tabou pour le gouvernement.

Le nucléaire ? Sujet épuisé dans les médias depuis Fukushima.

L’environnement ? Nicolas Hulot en faisait davantage son son beurre chez TF1 que lorsqu’il a voulu en faire son projet politique. On s’intéresse davantage à la planète pour ses panoramas plutôt que sa conservation. C’est d’ailleurs pareil pour les femmes.

Alors que reste-il pour faire un sujet ?

L’Alsace ? C’est plutôt les cigognes que les centrales nucléaires.

Fessenheim ? Certainement pas assez pour faire les gros titres.

Il ne reste plus rien. Alors on parle de la fusée PSG qui vient de décoller. En France, on n’a plus envie d’entendre parler de nuage radioactif. À la place, on a plutôt très envie de voir Clément Chantôme poser les pieds sur la Champions League.

Au Japon on réclame de la transparence, en France la transparence c’est peu comme une vitrine. En fait on s’en fout. En France on s’accommode de la transparence d’un fond de bouteille 1664.

Le monde est bien plus vert comme ca!

On n’est pas a une incohérence près chez nous de toute facon.

On prône l’importance de la participation… et maintenant on se met à vouloir gagner. On veut des stars dans le foot français, mais on ne veut pas en assumer les salaires. En France, on pense que les footballeurs ils ont pas besoin de se doper, c’est pas comme les cyclistes. Marion Cotillard ne sera jamais Simone Signoret. On montre McDo du doigt tout en fermant les yeux sur Quick. Patrick Monteil fait la publicité de Pistorius mais France TV ne laisse pas de place aux jeux paralympiques dans sa grille de programmes pour autant. De toute façon, en France les enfants d’immigrés ne sont jamais aussi français que lorsqu’ils portent une médaille d’or autour de leur cou.

Il faut se rendre à l’evidence : les Français ne sont pas les Japonais. Et Francis Cabrel ne sera jamais Julien Clerc. D’un côté un mec chante la revanche du mois d’octobre avec un soleil qui sortira a peine. De l’autre, un mec hurle qu’il faut chanter la vie et laisser entre le soleil, au mépris des règles en vigueur sur les UVA et les UVB. C’est aussi ça la schizophrénie Française.

Faut il s’inquiéter du temps nuageux en Alsace ? On en viendrait presque à regretter que Gillot-Pétré soit mort, que Cardoze ait pris sa retraite, et que l’éternel espoir Romejko ait succombé aux sirènes des Chiffres et les Lettres à sa sortie d’Harvard. Louis Bodin il est sympa mais il nous prend un peu pour des cons quand même.

Publicités


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès