27
Déc
12

Joyeux Noël et bon anus!

Fin 2012, à l’heure de faire le bilan, je me revois jeune adolescent plein de promesses. Au lycée, mes camarades de classe aimaient faire la sortie du collège local, à faire les joli-coeurs le cul sur leurs chiottes.
DRAMATISATION
mob
Moi à l’inverse je préparais ma médecine en jouant aux jeux vidéo. (car oui j’ai été médecin avant d’être avocat)
IMG_2046
C’est sûr, c’était pas encore cool d’être geek à l’époque. Le geek c’était le loser alors que maintenant le geek c’est le mec cool qui tient une boutique vintage dans le marais. Mais je pose la question : est-ce que c’est pas encore plus cool d’avoir été cool avant l’heure? Maintenant que c’est tendance de jouer à World of Warcraft, moi je ne touche plus aux jeux vidéo. Ça fait de moi un putain de précurseur.
Je me revois préparer mon anatomie en jouant à Kult sur Atari.
946960_105464_front
Je me souviens de détails assez précis… de ces épreuves qui devaient me permettre de collecter les 7 crânes nécessaires pour passer au niveau suivant. Les souvenirs deviennent ensuite plus flous. Je me rappelle avoir lu dans Joystick quelles étaient les astuces pour finir le jeu.
Je me souviens que je ne l’avais pourtant pas fini… mais je ne sais plus pourquoi? Que s’était il donc passé? Pourquoi la lassitude m’avait gagné? Comment avais-je pu lâcher l’affaire si facilement? Ça me hante aujourd’hui. Ça m’obsède de ne pas savoir. C’est comme si j’essayais de lire dans un livre dans lequel certaines pages auraient été arrachées. C’est comme si j’avais sorti la grand voile et glissé sous le vent.
Au jour d’aujourd’hui, je suis tellement malin. Si seulement je pouvais parler à l’ado que j’étais (qui était déjà diablement rusé pour son âge), lui dire d’être patient et l’aider à finir ce putain de jeu!
momo
Ce qui me fait prendre conscience que ce qui nous reste, à défaut d’une mémoire pleine de trous, c’est le présent et la possibilité d’un futur à inventer. Ça sert à rien du tout de regarder derrière soi, il faut aller de l’avant. C’est précisément ce à quoi je pense en cette veille de réveillon de St Sylvestre que je vais encore passer tout seul comme un loup solitaire cette année.
loup
La faute à ma femme Martine qui s’est barrée lâchement après tant d’années d’amour et trop de courses à Franprix. Ma faute aussi certainement pour avoir trop souvent joué aux jeux vidéo dans ma jeunesse au lieu de socialiser comme les jeunes font aujourd’hui.
smartphone_in_schools
Le problème c’est que profiter du présent, à part les profs de yoga, peu de monde y arrive. Carpe diem c’est bien gentil mais profiter du présent c’est dur car le présent ça va drôlement vite.
Et le problème du futur c’est qu’on ne sait pas de quoi il sera fait.
C’est à dire qu’une réalité morose peut toujours devenir pire…
spotty_1512123i
Surtout quand on lit la presse ça ne donne pas beaucoup d’espoir… C’est un futur en points de suspension qui nous attend.
Aussi je me permets de doucement rigoler quand j’entends les prédictions de tous ces maîtres de la rime qui affirment que 2012 était l’année de la bouse alors que 2013 sera l’année de la baise.
2012
Déjà parce qu’ils me font penser aux connards qui disaient exactement la même chose il y a vingt ans.
1992
Espérons qu’ils soient dans le vrai et que ça va baiser dur en 2013. La question c’est de savoir qui va mordre l’oreiller. Parce qu’on devrait la sentir passer en 2013. On sait pas encore comment on va se la prendre mais on sait déjà qu’on va se la prendre… D’accord on a survécu à la fin du monde que nous avaient promis ces menteurs de Mayas. Mais bonjour le monde de merde : croissance nulle, gel des augmentations, panne de la consommation, hausse des impôts, on va peut-être perdre l’euro et avec un peu de malchance on risque même de ne pas se qualifier pour l’euro de foot.
2013 année de la baise : sûrement! Reste donc à savoir qui va baiser qui.
C’est pour ça que j’ai personnellement choisi la voie juridique, pour toujours être du bon côté du système et sortir gagnant du grand jeu de la baise. Meilleurs voeux à tous.
memo
Publicités


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès